Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Toulouse-Paris FC, le match qui peut tout changer

Championnat

Un match de Ligue 2 va attirer tous les regards ce week-end : le choc tant attendu au Stadium de Toulouse entre le TéFéCé et le Paris FC. Le leader en grande forme reçoit son dauphin dans un match qui promet un spectacle passionnant. Si d’un côté le titre de champion serait à portée de mains pour les Violets en cas de victoire, une défaite pourrait tout relancer pour les sept dernières journées.

A lire aussi >> INFO ML2 – La somme que vont toucher cet été les clubs de Ligue 2, et ceux relégués en N1

Toulouse, un ogre qui a faim de buts

Beaucoup d’observateurs du championnat le prédisaient, Toulouse fait partie des grands favoris du championnat. La défaite de l’an dernier en Barrages pour accéder à la Ligue 1 contre Nantes n’a pas laissé de séquelles. Ou plutôt, les Toulousains ne veulent absolument pas passer à nouveau par cette étape. L’ambition affichée, c’est clairement de monter et avec la manière. Toulouse possède l’une des toutes meilleures attaques d’Europe et fait trembler la Ligue 2.

Depuis le mois de février, on sent que le TéFéCé est enfin entré dans une nouvelle dimension. Ses victoires très prolifiques en buts, la diversités des buteurs, passeurs décisifs et des profils à disposition de Philippe Montanier en cas d’absence sont un luxe pour un entraîneur. Évidemment Branco van den Boomen, qui est sans contestation possible le meilleur joueur du championnat actuellement, est sous le feu des projecteurs. Mais le Toulouse FC a plus d’un tour dans son sac, alors que cinq de ses joueurs ont dépassé les 8 buts cette saison et que ses défenseurs marquent régulièrement.


S’il veut passer une fin d’année un peu plus tranquille, le club de Haute-Garonne peut encore faire mieux sur le plan défensif. Si Toulouse n’a pas à rougir de sa deuxième place au classement des défenses (26 buts encaissés), Nicolaisen et les siens ne sont pas toujours exempts de reproches, comme lors de la défaite à Caen (4-1). Par moment, on a encore l’impression que le TFC peut jouer à se faire peur inutilement. C’est ce qui arrive quand une équipe ne ferme pas le jeu, même quand elle mène par plus de deux buts. Souvent, à domicile, cette attitude paye : Toulouse a gagné ses 5 dernières rencontres à la maison, en ne concédant qu’un but et en en marquant 20.

Le Paris FC peut envoyer un message

Imaginons maintenant un scénario idéal pour le Paris FC : le club de la capitale deviendrait la deuxième équipe à faire tomber Toulouse dans son antre, ce samedi. Seul Caen y est parvenu cette saison (victoire 2-3). Un succès dans ce duel si important pourrait totalement rebattre les cartes. Le Paris FC se retrouverait à quatre points de son adversaire du jour, et pourrait potentiellement en prendre quatre d’avance sur ses poursuivants. Si Ajaccio et Auxerre gagnaient, en revanche, cela ramènerait les Toulousains à nouveau dans la lutte pour les deux premières places, au lieu d’une chevauchée solitaire pour le titre. Enfin, le PFC montrerait à tout le reste du championnat qu’il est capable d’un exploit de ce genre, alors qu’il n’aura plus à affronter aucun club du top 5.

Le Paris FC se débrouille bien cette saison contre les bonnes équipes de Ligue 2, surtout depuis la trêve hivernale. Sochaux, Ajaccio et Auxerre en ont tous fait les frais. L’équipe de Thierry Laurey semble programmée pour venir à bout des équipes du haut de tableau, il faudra être dans le même état d’esprit pour vaincre le TéFéCé. En comptant sur une probable absence de Morgan Guilavogui, qui à cause d’une blessure à Niort n’a pas participé aux deux derniers matchs de son club ni aux matchs de la Guinée cette semaine, Khalid Boutaïb pourrait bien être l’homme providentiel. L’ancien attaquant du HAC a marqué 4 fois en sept rencontres disputées avec le maillot parisien, et sera une menace pour la défense des Violets.

Son importance est d’autant plus grande que le Paris FC est à court d’attaquants à cause des nombreuses blessures qui ont plombé son effectif. On peut aussi espérer un réveil de Moustapha Name, qui n’a marqué qu’une fois depuis janvier et dont le retour en forme peut être crucial dans une rencontre avec tant d’enjeu. Enfin, le capitaine Ousmane Kanté voudra resserrer les vis car si l’attaque de Toulouse est difficile à stopper, le PFC a été trop friable lors des deux dernières rencontres (défaite 3-0 à Nancy, nul 1-1 contre Pau). Un résultat positif ne peut passer que par une solide assise défensive, permettant aux Parisiens de se projeter rapidement comme ils savent si bien le faire dans les espaces désertés par les latéraux.

Le match phare de ce week-end devrait attirer un nombre record de supporters dans les tribunes, alors que le club de Toulouse annonce largement plus de 20 000 spectateurs samedi. Une belle ambiance au programme, qui devrait être propice au spectacle et qui peut donner aux deux équipes un avant-goût de la Ligue 1.

Crédit photo : Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications