Téléchargez notre application Ligue 2

Caen – Olivier Pickeu : « Le cœur du projet est la formation»

Actualités

Le week-end du Stade Malherbe de Caen a été réjouissant comme assez peu souvent cette saison. Samedi, l’équipe première réalisait une grosse performance en étrillant le leader de Ligue 2, Toulouse (4-1) au Stade Michel d’Ornano. Le lendemain, les U18 du club, coachés par Nicolas Seube, brillaient à leur tour en se qualifiant pour les demi-finales de Coupe Gambardella en battant Lyon-La Duchère (2-1). Le président du club, Olivier Pickeu, invité du Débrief sur Radio VFM, en a profité pour faire un point sur la formation et le reste de la politique sportive.

A lire aussi >> Quatre joueurs de Ligue 2 avec l’équipe de France U18 en mars

« J’ai passé un bon moment même si je n’ai pas beaucoup dormi. Quand le club gagne comme ça, ça donne une énergie positive. Depuis un bout de temps, on devient difficile à jouer à d’Ornano. C’était un des premiers objectifs que nous avions avec l’arrivée de Stéphane Moulin et du staff cet été. Evidemment, ce n’est pas suffisant mais ça doit dans le cadre du projet nous donner beaucoup de confiance. Ce qui est important maintenant c’est d’être en capacité de faire ce que fait Toulouse, c’est-à-dire rééditer les performances sur une durée plus longue. C’est la phase 2 du projet du coach. »

Sur le mercato estival « Aujourd’hui, le cœur du projet est la formation. C’est ce que nous sommes venus chercher avec Pierre-Antoine Capton (co-propriétaire) et l’arrivée d’Oaktree. Jo Lepenant et Jessy Deminguet représentent complètement ce que nous souhaitons mettre en place. Ils sont sollicités. Et plus on continuera avec des performances de ce niveau, plus ce sera compliqué pour moi, parce que la Ligue 2 donne moins de possibilités de garder ses meilleurs joueurs. Notre volonté, c’est de continuer de construire avec eux et de faire en sorte que Stéphane Moulin et son staff puissent avoir une équipe compétitive pour préparer la saison prochaine. Nuno Da Costa est lui prêté par Nottingham Forest, il lui reste un an de contrat là-bas.  On souhaite évidemment le garder également. Il se sent très bien en Normandie et je crois qu’il l’a démontré à travers ses performances et sa joie sur le terrain. On est dans les discussion mais c’est trop tôt pour dire que tout est aligné  : c’est la complexité de ce projet, de faire progresser des joueurs mais aussi de les garder le plus longtemps possible pour atteindre nos objectifs, d’aller au-dessus. »

Sur la qualification en Gambardella : « C’est une vraie performance, je dois féliciter le travail de Nicolas (Seube) et de tout le staff pour ce parcours : cinq victoires à l’extérieur et la possibilité d’accueillir Rennes qui est une des meilleurs équipes de la compétition […] Continuons à avoir de jeunes pousses qui s’émancipent et je dois souligner le travail de recrutement de Yohan Eudeline et Djibi Diao qui font un travail incroyable. On a un match qui va avoir lieu le 10 avril prochain. J’aimerais que ce soir une grande fête parce que c’est la porte d’une finale au Stade de France. C’est une expérience importante dans le cadre de notre projet même si ce sera difficile car Rennes est ultra-favori. Je réfléchis pour tout vous dire à mettre ce match à D’Ornano. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications