Téléchargez notre application Ligue 2

Dunkerque – Romain Revelli sur le cas Amine Salama : « On a été naïfs »

Actualités

Il n’a fallu que cinq matchs et trois titularisations pour qu’Amine Salama, la trouvaille hivernale de l’USL Dunkerque, n’échappe au club nordiste. Recruté cet hiver en Régional 1 au Montrouge FC 92, l’attaquant n’a pas tardé à se faire remarquer et a déjà signé en faveur de l’Angers SCO (Ligue 1) la semaine dernière. Sous contrat amateur, le joueur était libre de s’engager à tout moment avec un club professionnel. Un brin fataliste et déçu, l’entraîneur Romain Revelli ne l’a pas retenu pour le match contre Dijon (2-1) ni pour le déplacement à Toulouse, ce lundi soir lors de la 27e journée de Ligue 2. Dans les colonnes de La Voix du Nord, il réagit au passage express de son numéro de 34 dans son effectif.

A lire aussi >> Mercato – Yahia Fofana va quitter Le Havre libre cet été, le gardien déjà d’accord avec un club

« Il n’était pas dans le groupe  pour une raison : il avait eu une semaine compliquée en termes de contrat, de discussions. Le gamin était un peu à l’envers. Avec du recul, je me dis qu’après le Paris FC (une entrée en jeu très remarquée lors de la 20e journée) c’était déjà mort. il a dû être proposé de partout. On a été naïfs, un petit peu. Je pense que l’entourage, car le joueur n’a pas l’air de décider de grand-chose, n’a pas été respectueux non plus. C’est comme ça, c’est la vie. Sportivement, tu n’a plus le joueur, tu l’as lancé, il aurait pu encore nous aider. Je ne peux pas en vouloir plus que ça à mon club. Oui, tu veux toujours pousser tes dirigeants à faire plus vite, dire au gars : « Signe ! » Mais le gars signe s’il veut. »

En attendant Angers, Amine Salama n’est pas certain de rejouer avec Dunkerque : « Est-ce que je vais l’utiliser ou pas ? Je ne peux pas répondre. »

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications