Téléchargez notre application Ligue 2

Incidents Ajaccio-Rodez : Julien Célestine se défend des accusations de racisme

Actualités

Que s’est-il passé sur la pelouse du stade François-Coty lors de la première période du match Ajaccio-Rodez (2-1) lors de la 26e journée de Ligue 2 ? Après l’ouverture du score corse, le milieu de terrain Mounaïm El Idrissy a été aperçu furieux, assurant avoir été la cible d’injures à caractère raciste.  Après une brève interruption, le jeu a repris, l’arbitre, M. Vernice n’ayant pu établir clairement les faits. Alors que les deux clubs ont adopté une posture discrète sur l’affaire, les joueurs, eux communiquent.

A lire aussi >> Ligue 2 -Une échauffourée entre joueurs de Rodez après le match à Ajaccio

El Idrissy maintient sa version, sans préciser l’identité du joueur concerné. Néanmoins, le défenseur du RAF, Julien Célestine, fait l’objet d’accusations sur les réseaux sociaux depuis samedi soir. C’est sur son compte Instagram qu’il s’est fendu d’un communiqué de dénégation.

« Aujourd’hui, je me sens atteint dans mon intégrité d’homme et de footballeur. Je suis profondément choqué par les propos que l’on m’attribue et démens avec fermeté les avoir tenus. De par mon histoire familiale et mes origines multiples, le racisme ne peut faire partie de mon éducation. Je condamne fermement toutes personnes qui peuvent avoir de tels propos. Si par mon rôle de défenseur, j’ai pu menacer la tranquillité du joueur qui m’accuse, c’est le rôle qui m’incombe. Qu’on me juge sur ma valeur sur le terrain et non sur des mots qui n’ont jamais été prononcés. Je remercie le Rodez Aveyron Football et l’ensemble de mes coéquipiers pour leur soutien. »

Crédit photo ©FEP/Panoramic/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications