Téléchargez notre application Ligue 2

Ajaccio – Jeu, chambrage, numéro rafistolé… Chaker Alhadhur revient sur son incroyable match comme gardien à la CAN

Sélections

C’est sans conteste l’une des images fortes et improbables de la CAN. Lors du huitième de finale disputé entre les Comores et le Cameroun (1-2), le défenseur de Ligue 2, Chaker Alhadhur, a dû enfiler les gants pour remplacer les deux gardiens comoriens testés positifs au Covid. De retour dans son club d’Ajaccio depuis quelques jours, le latéral revient sur cette folle histoire en longueur dans un entretien accordé à Corse-Matin.

A lire aussi >> Ajaccio – Olivier Pantaloni a peu apprécié le sort réservé à Chaker Alhadhur à la CAN

Comment il a été désigné gardien

« On a fait des jeux à l’entraînement et on a tous tourné dans les buts. Celui qui en prenait un sortait des cages. Et puis, à la causerie, l’adjoint me dit que j’ai été désigné par les autres après une concertation. J’ai été surpris, ça m’a mis un coup de chaud et j’ai dit que rien n’avait été décidé. Les autres me chambraient depuis deux jours en me disant que j’étais bon et que ça allait être moi. La veille du match, Jean-Daniel Padovani m’annonce que ce sera bien moi. Le staff voulait un gardien qui puisse jouer haut comme un second libéro. On ne m’a pas pris pour mes qualités de gardien, je n’avais d’ailleurs jamais enfilé les gants ! »

Le maillot rafistolé au scotch

« Je pars d’abord m’échauffer comme un titulaire avec le maillot blanc et le numéro 3. Mais juste après en rentrant aux vestiaires, Ali Ahamada, qui était présent au stade, me dit qu’il n’a pas le droit de jouer. Et on me donne alors le maillot bleu avec le numéro 16. Mais les officiels de la CAF ont demandé que je porte le numéro 3 quand même. Du coup, à quelques minutes du coup d’envoi, on a bricolé avec de l’adhésif un numéro et on est arrivé en retard sur le terrain (…). Personne n’y croyait. Même moi, je me suis dit : “Non, ce n’est pas possible”. Je ne suis pas gardien, je suis petit... C’est un 8e de finale quand même, tu vois un peu la pression que cela me met ? »

Crédit Photo ©PA Images / Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications