Téléchargez notre application Ligue 2

Auxerre – Jean-Marc Furlan : « Ajaccio, ils n’ont pris deux buts à domicile ! Si on prend un point, je suis trop content !»

Actualités

Une nouvelle série de matchs en retard se prépare vendredi soir et parmi eux, le Ajaccio-Auxerre de la 21e journée de Ligue 2 va peser lourd dans la course pour la montée ! En conférence de presse en fin de matinée, l’entraîneur de l’AJA, Jean-Marc Furlan a fait un point sur l’état de son effectif frappé de plein fouet par la vague Omicron une équipe qui n’a plus joué depuis le 8 janvier à Grenoble (1-0)

A lire aussi >> Ligue 1/Ligue 2 – Pass vaccinal : la LFP modifie son protocole sanitaire

« C’est assez particulier ce qu’on a vécu. Le foot, c’est la complexité de la vie, il y a toujours un gros point d’interrogation. On est dans l’incertitude par rapport aux trois matches qui viennent. Lundi, on a récupéré neuf joueurs. Il faut reprendre avec du sourire, de l’audace, de la joie, l’envie de s’éclater. Hormis quatre, cinq joueurs, la plupart du vestiaire a contracté le virus. Certains ont eu des symptômes un peu plus poussés. Ce qui revient le plus souvent, c’est la difficulté de respirer, notamment pour un ou deux. On a adapté nos entraînements. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’il n’y a pas eu de symptômes très forts, donc ils sont allés courir et ça tous les jours, même Gaëtan Charbonnier (rires) Après, certains sont un peu dans le dur à l’entraînement. Il va falloir une évaluation par rapport aux trois matches à venir, équilibrer tout ça. Certains sont un peu en dessous à l’entraînement, d’autres très bien. Je me pose des questions sur un ou deux joueurs, c’est tout. »

Le technicien a évoqué quelques cas particuliers : « Alexandre Coeff qui peut jouer en N2, mais pas avec nous dans le groupe de 18. (Gauthier) Lloris a fait quasiment tous les entraînements. Hier, il s’est entraîné normalement, aujourd’hui pareil. Je vais lui demander s’il y a possibilité qu’il joue, si ce sera plutôt en N2, ou s’il faut attendre. »

Sur l’adversaire à venir, Ajaccio : « On rencontre des équipes très performantes. C’est multifactoriel. ce n’est pas le money-time, encore. Comment arriver à travailler toute la saison pour être performant sur la fin. Il faut se relancer sur les trois matches, voir si on va arriver à gratter des points. Tu te rends compte, Ajaccio, ils n’ont pris deux buts à domicile ! Si on prend un point, je suis trop content ! C’est une vraie interrogation car l’AC Ajaccio  a une grosse capacité à contrer l’adversaire, à dominer le jeu aérien. C’est une équipe très solide avec une grande culture tactique. »

Source : France Bleu Auxerre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications