Téléchargez notre application Ligue 2

Grenoble – Max Marty à la recherche d’un attaquant : « On n’est pas dans l’urgence »

Actualités

A une petite semaine de la fin du mercato hivernal, Grenoble n’a pas encore recruté d’attaquant. Le dossier semble traîner depuis l’été dernier en Isère et l’ex-entraîneur, Maurizio Jacobacci avait réclamé un renfort dans ce secteur à plusieurs reprises. 17e de Ligue 2 avec 17 buts marqués en 21 matchs, le GF 38 ne se précipitera pourtant pas. Dans les colonnes du Dauphiné Libéré, le directeur général du club, Max Marty a fait un point sur l’état des recherches.

A lire aussi >> Grenoble – Vincent Hognon : « J’ai essayé de ramener un peu d’ordre »

« On cherche un attaquant. Mais on ne prendra que si c’est un joueur qui nous apporte quelque chose. On regarde notamment en Ligue, des attaquants qui jouent un peu moins. Mais on est nombreux sur le sujet ! Après si on ne trouve pas, ce n’est pas grave. Il n’y a aucune obligation de recruter. On n’est pas dans l’urgence. Yoric (Ravet) va nous apporter et on n’a pas vu le vrai Achille (Anani) jusque-là. Je crois beaucoup en lui. Et enfin, Axel (Ngando) va également nous faire progresser. Moi, j’ai dit qu’on avait une équipe pour être dixième. Je maintiens l’objectif. Grenoble est un club stable, il n’y a pas d’affolé du bocal. »

 

 

Vos commentaires :

  1. Quelle langue de bois ce Monsieur Marty ! Grenoble recherche un attaquant depuis longtemps, car contrairement au autre équipe en compétition en ligue 2 Grenoble n’a toujours pas remplacé en valeur les partants de fin de saison. Au lieu de poursuivre dans la recherche de qualité des joueurs et donc du club, pour le faire évoluer, comme l’on fait la quasi totalité des clubs de ligue 2 présents l’année dernière, Grenoble ne s’est pas “bonifié” au contraire. Avec des recrues très loin d’un niveau de ligue 2 le GF 38 s’appuie sur les restants de la saison dernière. Tout ça ne fait pas rêver les supporters et ne craint surtout pas d’attirer de nouveaux talents au GF 38.
    Aucune communication non plus sur la création du centre de formation de La Côte Saint André, l’opération est elle toujours d’actualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications