Téléchargez notre application Ligue 2

Les joueurs de Ligue 2 à la Coupe du Monde

Paris ML2

Cette année 2022 marquera le retour de l’évènement sportif le plus suivi de la planète : la Coupe du Monde de football qui se déroulera au Qatar. Etant donné les conditions climatiques extrêmes dans ce pays en plein été, la Coupe du Monde aura lieu de manière exceptionnelle au mois de Décembre, ce qui devrait être un avantage pour les pays sud-américains car cette période correspondra à leur fin de saison alors que les pays européens seront en plein milieu de la leur. Cette particularité fera du Brésil le favori naturel de la compétition, même si la France et l’Angleterre ne seront pas loin derrière. Les calendriers devront en tout cas s’adapter, et celui de la Ligue 2 BKT également car certains joueurs pourraient faire partie de l’aventure.

Même si les joueurs ayant participé à la Coupe du Monde alors qu’ils évoluaient en Ligue 2 sont rares, bien plus nombreux sont ceux qui ont commencé leur carrière en Ligue 2 avant de découvrir plus tard les joies de la plus prestigieuse des compétitions de football. Avant de s’intéresser aux joueurs actuels qui pourraient se rendre au Qatar l’hiver prochain, revenons sur les plus illustres noms ayant participé à la Coupe du Monde et étant passés par la Ligue 2.

Il suffit de revenir à la dernière Coupe du Monde, et précisément dans l’effectif des champions du monde, pour trouver pléthore de joueurs ayant connu la Ligue 2. Il s’agit des gardiens Alphonse Aréola et Steve Mandanda, anciens du RC Lens et du Havre, des défenseurs Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, passés par Troyes et Le Havre, des milieux N’Golo Kanté, Blaise Matuidi et Steven N’Zonzi, ayant joué en Ligue 2 sous les couleurs respectives de Caen, Troyes et Amiens, et des attaquants Olivier Giroud, Thomas Lemar et Florian Thauvin, ayant fait les beaux jours de Grenoble et Tours pour Giroud, Caen pour Lemar et Grenoble et Bastia pour Thauvin.

Si la plupart des joueurs ont découvert la Ligue 2 avant la Coupe du Monde, l’inverse s’est aussi produit pour des joueurs expérimentés cherchant un dernier défi dans l’antichambre de la Ligue 1 avant de prendre leur retraite. On peut par exemple penser au champion du monde Bernard Diomède, qui a rejoint Créteil en 2005 et Clermont 6 mois plus tard, jouant une dizaine de matches avec chacun de ces clubs. Les retours de Ludovic Giuly à Monaco ou de Jérôme Rothen à Caen en 2011, l’arrivée de Mamadou Niang à Arles-Avignon en 2010 ou celles de François Clerc au Gazélec en 2016 et de Pascal Chimbonda en 2014 à Arles-Avignon auront aussi été marquants par le pedigree de ces nouveaux venus, même si tous n’ont pas participé à une Coupe du Monde.

Quant à cette prochaine Coupe du Monde, il faut s’intéresser aux joueurs de Ligue 2 actuels ayant participé à l’Euro de l’été dernier et à la CAN qui se déroule en ce moment pour imaginer quels pourraient être les représentants de la deuxième division française au Qatar. Lors de l’Euro, ils étaient 2 à évoluer en Ligue 2 au même moment, il s’agissait du turc Umut Meras, joueur du Havre, et du Macédonien Vlatko Stojanovski, prêté à Chambly par Nîmes. Malheureusement pour ces deux joueurs, la Turquie et la Macédoine du Nord, bien que toujours en course pour le Qatar, affronteront respectivement le Portugal et l’Italie en barrages et auront donc bien du mal à franchir cette dernière étape. De toute manière, ces deux joueurs ont quitté la Ligue 2 l’été dernier.

Ils sont bien plus nombreux à disputer la CAN actuelle. Avec 27 représentants, la Ligue 2 est le championnat qui fournit le plus de joueurs à cette CAN derrière la Ligue 1. Mais il reste encore à savoir quels seront les 5 pays africains qualifiés pour la Coupe du Monde. Ils sont encore dix en course, et parmi eux, seuls le Mali, le Sénégal et la Tunisie comptent dans leurs effectifs des joueurs de Ligue 2. Il s’agit de Lassine Sinayoko de l’AJA, Mamadou Fofana d’Amiens et Senou Coulibaly de Dijon pour le Mali, Joseph Lopy de Sochaux, Saliou Ciss de Nancy et Moustapha Name du Paris FC pour le Sénégal, et d’Ali Abdi de Caen pour la Tunisie. Si ces joueurs ne changent pas de club à l’intersaison et que leurs pays parviennent à passer la dernière phase de qualifications du continent africain, ils seront les meilleures chances de voir des joueurs de Ligue 2 au Qatar l’hiver prochain pour disputer le plus beau des tournois de foot du globe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications