Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Le Paris FC fait appel et dénonce « le caractère disproportionné de la sanction » de suspension de 5 matchs de Charléty

Championnat

Dans un long communiqué mis en ligne ce mercredi, le Paris FC annonce avoir fait appel de la sanction de la FFF à son égard après les incidents en tribunes lors de la réception de l’OL en 32es de finale de la Coupe de France. Le club de la capitale a été éliminé de la compétition, mais a surtout écopé d’une suspension de cinq matchs ferme de son stade Charléty pour les prochains matchs de championnat. Une décision lourde que regrette le PFC, qui espère être entendu en appel.

« Le Paris FC a pris acte des sanctions très sévères prises à son encontre par la Commission de Discipline de la Fédération Française de Football, à l’occasion du match de 32e de finale de la coupe de France qui l’a opposé à l’Olympique Lyonnais au stade Charléty le 17 décembre 2021.

Le Paris FC a décidé de faire appel de cette décision.

Le Paris FC ne revient pas sur les critiques formulées par la Commission de Discipline à l’égard du club organisateur ; il en tirera tous les enseignements utiles pour améliorer la sécurité des supporters et des spectateurs de ses matchs. Le Paris FC va porter à la connaissance de la Commission Supérieure d’Appel des éléments susceptibles de montrer le caractère disproportionné de la sanction, tant au regard des moyens engagés par le Paris FC à l’occasion de ce match, que des sanctions adoptées lors d’actes violents commis dans d’autres stades », écrit notamment le club.

« Le Paris FC regrette enfin que là où son adversaire en Coupe de France se voit menacer de sanction lors de la même compétition en 20222023, les sanctions le concernant s’appliquent au championnat de Ligue 2 actuellement en cours, géré par la LFP. Il espère que son appel et les arguments qu’il développe sur le caractère disproportionné des sanctions qui le touchent seront entendus par la Commission Supérieure d’Appel et que ses joueurs pourront retrouver au plus tôt leurs supporters pacifiques, comme ceux des équipes adverses, dans le stade de Charléty. »

Crédit photo : Franco Arland/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications