Téléchargez notre application Ligue 2

Coupe de France – Toulouse élimine Cannes (N3) dans la douleur

Actualités

C’était l’archétype du tirage piège pour le Toulouse FC : l’AS Cannes, invaincue à domicile dans son championnat de National 3 et déjà tombeuse de deux équipes de Ligue 2 cette saison (Rodez puis Dijon). Sur la pelouse, elle aussi piégeuse, du stade Pierre-de-Coubertin, les Violets ont remporté une partie bien plus équilibrée que ce que les trois divisions d’écart pouvaient laisser espérer (1-0). Si Ratao signe une superbe frappe, repoussée par Verplanck (18e minute), l’équipe de la Côte d’Azur n’est pas en reste, avec une reprise à bout portant sortie par Pettersson quelques instants plus tôt. Les deux équipes terminent la première période sur un score nul et vierge mais pas sans un premier coup dur pour le TFC : la sortie sur blessure de Brecht Dejaegere, touché à la cheville gauche, remplacé par Denis Genreau. A noter qu’Anthony Rouault, faisait lui son retour après trois mois d’absence en défense centrale (fracture du pied).

A lire aussi >> Coupe de France – Aucun report possible si un club ne peut jouer à cause du Covid ?

Dès le retour des vestiaires, Philippe Montanier lance Naatan Skyttä à la place de Stijn Spierings et les Toulousains prennent enfin le dessus. Homme en forme du TFC en 2021, Ratao ouvre le score en surgissant au second poteau sur un centre d’Onaiwu (1-0, 52e). La joie est de courte durée pour le Brésilien, touché au genou gauche cinq minutes plus tard et forcé à sortir à son tour, relayé par Begraoui. Les Cannois ne lâchent rien, procèdent à un triple changement, et forcent Pettersson à une nouvelle parade, sur une frappe de Goncalves. Toujours bousculés, parfois nerveux, les hommes de Philippe Montanier se créent tout de même l’occasion du break (73e) mais, dans la même position que Ratao sur le premier but, Begraoui met le ballon au-dessus. A l’image de l’attaquant Djabour, pris de violentes crampes, l’équipe de N3 pousse jusqu’au bout mais termine le match émoussée physiquement. Après un dernier raté devant ke but de Skyttä, Toulouse tient sa qualification, non sans avoir souffert.

Photo : ©Pascal Della Zuana/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications