Téléchargez notre application Ligue 2

Toulouse – Pantxi Sirieix explique son choix de quitter son rôle de coordinateur sportif

Championnat

Coordinateur sportif de Toulouse depuis l’arrêt de sa carrière de joueur en 2017 chez les Violets, Pantxi Sirieix a quitté ce rôle en juin dernier. Dans un entretien accordé à La Dépêche du Midi, l’ancien milieu de terrain explique son départ après l’arrivée des nouveaux dirigeants et de RedBird Capital Partners à la tête du club en Ligue 2, même s’il est parti en bons termes.

A lire aussi >> Auxerre – Mathias Autret : « Toulouse ou pas Toulouse, peu importe »

« Lorsque les Américains ont repris, je n’avais plus le même rôle au club que sous la présidence d’Olivier Sadran où j’étais partie intégrante de la cellule de recrutement. Sans dévoiler de secret, aujourd’hui au TFC c’est le règne de la Data et force est de constater que c’est une très grande réussite. Il s’agit d’une autre ère, je ne me sentais pas vraiment à ma place. Je n’étais plus dans le sportif, j’avais des charges administratives, d’intendance, de logistique. J’étais devenu un team manager, quoi. J’aspirais à autre chose. J’ai achevé l’année mais j’avais prévenu assez tôt dans la saison que je ne poursuivrai pas. »

Crédit photo : FEP / Panoramic / Imago.

Vos commentaires :

  1. C’est vrai que maintenant, les clubs se mettent aux datas. On fait de plus en plus confiance aux ordinateurs pour connaître les forces et les faiblesses de chaque joueur mais les machines ne peuvent pas prévoir à l’avance si un jeune joueur sera blessé ou si sa constitution le prête à des problèmes de santé récurrents. Le seul point positif dans ce domaine, c’est qu’un ordinateur ne dort pas, ne mange pas et ne se révolte jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications