Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Nancy incapable de gagner à 11 contre 9, Paris coule à Niort, Dunkerque se rebiffe

Championnat

Daniel Stendel sera-t-il encore l’entraîneur de Nancy dans les prochaines heures ? Son avenir semblait scellé, à la pause de ce multiplex de la 10e journée de Ligue 2. L’ASNL était mené 1-0 par Amiens dans un Picot de moins en moins patient. Toutefois, bien aidés par les deux rouges reçus par les Picards, les Nancéiens sont parvenus à égaliser. Le nul 1-1 sauvera-t-il la tête du coach lorrain ? Rien n’est moins sûr, d’autant que ses joueurs n’ont jamais semblé pouvoir renverser la vapeur, malgré des faits relativement favorables.

Le classement

Pis, l’écart se creuse. Devant, l’avant-dernier, Dunkerque, s’en est allé battre Pau 2-1, malgré une infériorité numérique pendant plus d’une mi-temps. Valenciennes remonte doucement, avec un second succès de rang (12e). Après Bastia, Dijon a cédé face aux Nordistes, désormais 13es du championnat. Amiens, qui pensait se donner de l’air, reste à portée de la zone rouge (17e, 8 points).

Dans le haut, si Niort fait son apparition dans la première moitié du classement (8e), le Paris FC a coulé. Les Parisiens, désormais 6es, ont donc subi leur 4e défaite de la saison dans les Deux-Sèvres (1-4), et voient à la fois Le Havre leur passer devant, ainsi qu’un quatuor se détacher. Quatuor à l’intérieur duquel Sochaux (3e) et Auxerre (2e) n’ont pu se départager (0-0). Ajaccio, qui affronte Bastia ce samedi, et Toulouse, qui reçoit Caen lundi soir, peuvent en profiter !

Les résultats

Nîmes 0–1 Le Havre (Thiaré)
Dijon 0–1 Valenciennes (Picouleau)
Nancy 1–1 Amiens (Haag/Mendy)
Niort 4–1 Paris FC (Passi, Louiserre, Sissoko, Vallier/Tattevin)
Pau 1–2 Dunkerque (Essende/Brahimi, Tchokounté)
Quevilly Rouen 2–2 Guingamp (Sidibé, Gbelle/Pierrot, Muyumba)
Rodez 1–1 Grenoble (David/Belmonte)
Sochaux 0–0 Auxerre

Vos commentaires :

  1. Un entraîneur hors sol sans capacités de se faire comprendre autrement que par l’intermédiaire d’une tierce personne dont le français est pathétique, des joueurs qui eux-mêmes sont en difficulté de compréhension même en français !
    Voila le bonne recette pour un TOTAL fiasco.
    A quoi pensent les propriétaires du club en engageant un pareil tandem ?
    Un dialogue de sourds entre encadrants et exécutants ne peut donner d’autre résultat que cette débâcle de l’ASNL depuis sa création.
    Vite un peu de bon sens Messieurs les “fonds d pension” !

  2. Un entraineur qui ne comprend pas le français face à des joueurs qui le maîtrisent difficilement en plus d’une stratégie de jeu illisible et voila le résultat.
    Bravo messieurs les “investisseurs” vous avez pensé faire une affaire en rachetant un club à vil prix et en y installant un entraîneur hors sol.
    Quel gâchis, même vos actionnaires vont vous jeter des pierres !
    … sans parler des supporters …
    Nous sommes dans l’urgence absolue et cette fois-ci Monsieur Perrin ne viendra pas à nouveau à notre secours.
    L’ASNL et Nancy ne méritent pas cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications