Téléchargez notre application Ligue 2

Caen – Nicolas Seube : « Par année, 700 joueurs sont exclus des centres de formation »

Championnat

Dans un passionnant entretien pour France Bleu Normandie, la légende Nicolas Seube évoque la formation. L’ancien joueur de Caen, désormais directeur du centre de formation normand, raconte les tenants et aboutissants d’aujourd’hui. Un personnage incontournable pour Malherbe, qui n’a jamais quitté le SMC, auteur de plus de 500 matchs en Normandie. Et qui sait donc de quoi il parle, alors que la pépite Beka Beka vient de partir… Moments choisis.

A lire aussi >>Caen – Officiel : Alexis Beka Beka s’envole pour la Russie !

« Il y avait neuf joueurs sur dix-huit issus de la formation samedi. C’est l’objectif du Stade Malherbe. C’est quelque chose d’historique. Le vivier de joueurs a toujours existé. Aujourd’hui, c’est un projet que l’on veut sur le long terme et que l’on met au cœur de notre club. L’objectif est tout simplement de sortir des joueurs de talents et de servir de plus-value à l’équipe première. 

La formation, c’est bien, mais il y a aussi les laissés-pour-compte…

Ce qui est certain aussi, c’est que pour réussir au haut-niveau, il faut au moins des qualités fortes. Elles sont physiques, techniques, tactiques et mentales. Il faut aussi revenir sur une sélection d’élite. Je pense qu’à terme, il faudra réduire le nombre de joueurs sur les centres de formation parce que, malheureusement aussi, on fait trop de dégâts. Je sors d’un séminaire de directeurs qui fait état que 700 joueurs par année sont exclus des centres de formation, tous centres de formation confondus. On fait donc aussi des dégâts psychologiques parce que, forcément, quand on échoue, il est difficile de pouvoir rebondir derrière pour les jeunes joueurs et l’accès au haut-niveau est extrêmement difficile. Il est élitiste. Il y a peu de places. c’est pour cela qu’en terme d’évaluation, il faut que l’on soit plus fort que ça. C’est une certitude. »

Photo FEP / Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications