Téléchargez notre application Ligue 2

Dijon – Lucas Deaux : « Quand tout le monde vous annonce prétendant à la montée, il y a une double-peine »

Championnat

Arrivé depuis peu dans l’équipe de Dijon, Lucas Deaux n’a pas caché que c’étaient ses premiers pas avec le DFCO, et que le travail, comme les changements, restent encore à venir pour les joueurs bourguignons. Un fait révélateur de la reconstruction qu’est en train de vivre le relégué de Ligue 1, et du chemin qu’il reste à parcourir en Ligue 2 ! Contre Toulouse, Dijon a ainsi pris l’eau face à une équipe bien plus en avance qu’elle… Le milieu de terrain, ancien de Nîmes, s’est exprimé sur tout cela en conférence de presse.

A lire aussi >>Dijon – David Linarès : « On est une équipe convalescente, il y a encore des problèmes mentaux qui nous font déjouer »

« Le score n’est pas lourd par rapport au contenu. Je pense que l’équipe de Toulouse nous était supérieure. Même si on prend des buts évitables. Dans le comportement et l’abnégation de l’équipe, il y avait autre chose qui a été proposé des matchs précédents, même si je suis arrivé récemment, c’est ce que j’ai ressenti. Voilà Toulouse ça reste une très bonne équipe de Ligue 2, à dix minutes près ils étaient en Ligue 1 l’année dernière il ne faut pas l’oublier. J’aurais préféré un autre sort, mais voilà c’est tout c’est comme ça, on paie nos erreurs cash. Il va falloir vite apprendre pour redresser la barre et changer la dynamique.

Si j’avais tous les ingrédients pour soigner nos maux, je les utiliserais. Leur second but nous met un coup sur le casque. On prend des buts trop vite, comme après notre premier but. La chaleur c’est pareil pour tout le monde, pour les deux équipes. Est-ce qu’ils sont mieux rodés que nous, certainement. Je pense qu’on est rentrés trop tard dans cette seconde mi-temps. Le truc, c’est que quand tout le monde vous annonce prétendant à la montée, c’est la double-peine. D’une part, les résultats ne suivent pas donc c’est difficile. Et d’autre part, par rapport à l’attente, la chute est d’autant plus lourde. Il faut partir de la base, bien défendre, quitte à être moins emballant dans le jeu. Quand vous construisez une maison, vous ne commencez pas par le toit en général. »

Photo : FEP / Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications