Téléchargez notre application Ligue 2

Mercato – Ibrahim Cissé, un bras de fer avec Dunkerque pour rejoindre Caen

Championnat

La Voix des Sports tient sa page dunkerquoise sur le bras de fer qui s’annonce à l’USLD, en ce lundi 16 août. La fin du mercato approchant, les effectifs sur le point d’être finalisés, les clubs de Ligue 2 tentent de boucler leur marché. Mais les joueurs font aussi parfois le forcing pour rejoindre telle ou telle formation. A l’instar semble-t-il d’Ibrahim Cissé, le défenseur des Maritimes.

A lire aussi >>Dunkerque – Romain Revelli : « On paye très très cher pour apprendre »

Souci, après le départ du latéral gauche Harouna Sy, et comme le rappelait le président de Dunkerque, le club nordiste ne veut pas perdre d’autres joueurs plus que de raison. Surtout dans un secteur essentiel défensif pour le maintien ! Ainsi, le joueur n’était pas présent pour jouer à Sochaux. Il serait visé par Caen, et son entraîneur dunkerquois, Romain Revelli, a fait le point sur la situation.

Romain Revelli déçu de la situation, le président Scouarnec laisse la porte ouverte, mais sous ses conditions

« Je n’ai pas de problème avec ce garçon, c’est un top monsieur, un top joueur, j’adore ce style et cet état d’esprit. Mais aujourd’hui on est en plein mercato et je pense que des clubs ne font pas bien leur boulot : ils contactent nos joueurs en pensant qu’ils vont partir comme ça. Libres, alors que c’est notre meilleur joueur. Même si c’est un bon garçon, il a peut-être la tête à l’envers, sa situation m’embête un peu. Penser qu’un garçon comme ça va partir libre, ce n’est pas nous respecter. » Son président, Jean-Pierre Scouarnec, monte lui aussi le ton, toujours dans le quotidien. Mais sans fermer la porte à double-tour concernant un départ : « La seule chose que je peux dire, c’est qu’il ne partira que si j’ai une offre au prix fixé ! A l’heure où nous parlons, il n’y a aucune offre. » Pour l’instant, juste une proposition d’échange de joueurs. Refusée, alors que le dirigeant va fixer un ultimatum à Malherbe et au joueur, conclut le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications