Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – « On ne combat pas Nancy, on combat un règlement qui est injuste », précise le président de Rodez

Championnat

Ils étaient 11 signataires du courrier envoyé par des clubs de Ligue 2 à destination de la LFP, de la FFF et de la DNCG pour dénoncer une “concurrence déloyale” de Nancy pour la gestion de son mercato estival. Ils sont désormais 13 à rejoindre le mouvement, et cette grogne ne fait que monter en L2. Invité du RMC Football Show, le président de Rodez, Pierre-Olivier Murat, a expliqué ce qui a poussé la majorité des clubs à faire cette action.

A lire aussi >> Rodez – Enzo Zidane : « Ces dernières années n’ont pas été faciles pour moi depuis mon départ de Madrid »

« Nous sommes aujourd’hui passé à 13 clubs signataires, et cela va grimper petit à petit. Il faut savoir qu’on ne combat pas Nancy, on combat un règlement qui est injuste. Beaucoup de clubs sont en difficulté cette année en Ligue 2 par rapport à ce qu’on a connu la saison passée, et qui sont dans le même cas que Nancy. Eux ont un actionnariat mono-club, ils sont très contraints. Et l’équité sportive entre ces clubs-là n’est plus respectée, tout simplement. On parle de la L2, mais en L1 il y a des cas aussi. L’équité sportive dictée par la DNCG n’est pas respectée. C’est légal, on n’a rien contre Nancy, mais c’est le cas qui nous fait monter au créneau. Ce règlement, il faut absolument le faire changer. L’arrivée des multipropriétés est inéluctable car beaucoup de clubs sont en difficultés. Un club français qui veut aider un autre club français ne peut pas prêter plus de deux joueurs par exemple. Là aujourd’hui, on ne peut pas prendre la route Nationale alors on prend la route Départementale…

La réserve poser avant chaque match de l’ASNL ? Pour faire bouger les choses, il faut faire des actes. Ce que fait Nancy est totalement légal, mais il faut que cela change et que ça remonte à l’UEFA, à la FIFA, sinon les décisions de la DNCG petit à petit, à la fin, elles n’auront plus de sens. Là on le voit puisque en étant interdit de recruter, Nancy prend des tops joueurs, on ne parle pas de joueurs de N3 qui sont venus à Rodez… On veut que les décisions de la DNCG en France soient respectées, parce que là le système est contourné, c’est tout. »

Crédit photo : Anthony BIBARD/FEP/Panoramic/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications