Téléchargez notre application Ligue 2

Présentation Ligue 2 (9/20) – Continuité et solidité, formation et mercato, identité du club… Entretien ML2 avec Olivier Pantaloni, entraîneur d’Ajaccio

Championnat
Pantaloni AC Ajaccio Ligue 2

Il y a quelques semaines, Johan Cavalli expliquait dans le bilan d’Ajaccio que le club corse partait sur un nouveau cycle. Que l’Ours changeait de saison, de politique, abandonnant celle des prêts massifs, qui peut être bénéfique, mais aussi créatrice d’instabilité. L’ACA s’est tournée vers la formation, la conservation de ses meilleurs joueurs, la continuité. Une direction qu’a évoquée son entraîneur Olivier Pantaloni, à la tête d’un groupe quasi inchangé, qui pourrait faire de belles choses cette année…

Le planning des matchs amicaux :

30 juin : ACA-Bastia Borgo (2-1, Courtet, Arconte).
3 juillet : ACA-QRM (3-0, Courtet x2, Vidal).
7 juillet : ACA– Laval (2-1, Moussiti-Oko, Cimignani).
10 juillet : ACA-Caen (0-0).
17 juillet : ACA-Nîmes.

La première journée de L2 :

Toulouse-Ajaccio (24 juillet, 19h sur La chaîne L’Équipe)

La décision de la DNCG

Encadrement de la masse salariale et des indemnités de transfert.

Le mercato (au 15/07)

Arrivées :

Oumar Gonzalez (t.d,Chambly)
Clément Vidal (p. Montpellier)
Simon Elisor (rp, Sète)
Lucas Pellegrini (rp, Le Puy)

Départs :

Tony Njiké (p, Cholet)
Faïz Mattoir (p, Cholet)
Quentin Lecoeuche (r.p, Lorient)
Joris Sainati (f.c, Bastia)
Abdoulaye Keita (rp, Olympiakos)
Lucas Marsella (f.c, Martigues)

Crédits photo : © Y. Pons

L’entretien avec Olivier Pantaloni : « Les gars veulent vivre la meilleure saison possible »

MaLigue2 : Bonjour Olivier, pour commencer l’entretien en douceur, sacré annonce hier (mardi), la Ligue 2 et son multiplex arrivent en clair sur la chaîne L’Équipe ! Cela va permettre à des gens de la découvrir, mais aussi Ajaccio, le club, ses jeunes joueurs, comme Chabrolle, Arconte…

Olivier Pantaloni : Avant toute chose, c’est une excellente nouvelle pour les supporters. Parce qu’à Ajaccio, on n’est pas souvent diffusé, et puis quand on est diffusé, il y a pas mal de soucis de retransmission. Là savoir que c’est gratuit les dix premières journées, avec le multiplex, les gens sont ravis de cette annonce.

Retour des supporters au stade aussi, pour commencer la saison, c’est aussi une bonne nouvelle, encore plus pour Ajaccio peut-être ?

Pour le club, pour les joueurs oui, pour les supporters bien entendu, qui sont fans et ont envie de revenir au stade, de vivre de bons moments, de voir les matchs physiquement, en direct, et puis pour nous aussi en tant que dirigeants et joueurs surtout, avoir le soutien du public quand on joue à domicile, je suis certain que ça peut changer la donne. Par rapport à la saison dernière, où on a eu une saison un peu plus pénible à domicile, par rapport à il y a deux ans, l’appui de notre public est assez important oui.

Pour revenir justement sur le passé, mais la saison dernière cette fois, Ajaccio changeait de politique, avec l’arrêt de prêts à outrance. Est-ce que l’ACA dans cette intersaison est dans la continuité de cette volonté de repartir sur autre chose ? 

C’est ça. On a conservé une majorité de joueurs qui étaient déjà présents la saison précédente. Il y a des jeunes qui ont signé professionnels chez nous, Botué, Arconte, et sur ce début de saison il n’y a que deux recrues qui sont arrivées chez nous dans ce mercato, Oumar Gonzalez qui arrive de Chambly, et Clément Vidal qui est le seul prêt cette saison. Donc on maintient la politique mise en place depuis quelques temps. Chercher à former des jeunes, s’engager sur un terme un peu plus long avec les joueurs qu’on recrute, et limiter au maximum les prêts.

Il y a une certaine dynamique qui peut s’installer avec ça, et permettre de prendre de l’avance sur les autres, avec un groupe inchangé, qui se connaît, sait jouer ensemble. Dans notre dernière émission, nous avons parlé des favoris pour le championnat, et en réfléchissant, on s’est dit : l’ACA réussit toujours une saison sur deux…

Disons qu’en tant d’entraîneur de l’équipe, ça facilite le travail. Ça fait plus d’un an maintenant qu’on travaille quasiment avec les mêmes joueurs, qui ont fortement assimilé les principes de jeu. Et donc je pense que sur cette préparation on a gagné du temps. Alors est-ce que ce sera bénéfique, on verra bien entendu, mais il est évident qu’on se pose beaucoup moins de questions que la saison précédente, où il y avait eu plus d’arrivées. Encore une fois le travail est facilité par le fait que les joueurs ont bien intégré ce qu’on leur demandait, et après d’une manière générale, la saison passée, avec ses bas et ses hauts, a permis aussi au groupe de prendre conscience de certaines choses. Sur cette préparation, on l’a bien senti. C’est-à-dire qu’il y a une véritable réaction par rapport à l’an passé, et on sent un groupe véritablement impliqué.

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications