Téléchargez notre application Ligue 2

Présentation Ligue 2 (5/20) – Dynamique, intersaison, mercato et sérénité… Entretien ML2 avec Bruno Irles, entraîneur de QRM

Championnat

Le réseau téléphonique normand a bien failli avoir raison de cet entretien… Mais c’est au final et avec un grand plaisir que ML2 a pu échanger avec Bruno Irles, l’entraîneur du promu QRM. Arrivé l’été dernier du côté de Quevilly-Rouen Métropole, le coach aura mené ses troupes en Ligue 2 dès sa première saison. Un effectif pour le moment réduit à 15 éléments à peine, à quelques encablures de la reprise. Un retour aux affaires que le technicien appréhende pourtant avec un calme olympien ! Bruno Irles et QRM, voici le cinquième épisode des présentations 2021-2022.

Le planning des matchs amicaux

3 juillet : QRM-Ajaccio : 0-3.
7 juillet : QRM-Le Havre.
10 juillet : QRM-Paris FC.
14 juillet : QRM-Red Star.
17 juillet : QRM-Le Mans.

La première journée de L2

Dunkerque-QRM (24 juillet, 19h sur Amazon Prime Vidéo)

La décision de la DNCG

Aucune mesure prise à l’encontre du club.

Le mercato (au 07/07)

Arrivées : Nathan Dekoke (t.d, Lyon-Duchère)
Garland Gbelle (t.d, Lyon-Duchère)
Louis Pelletier (t.d, Reims)
Nicolas Lemaître (t.d, Reims)

Départs : Virgile Pinson (f.c)
Mathéo Remars (f.c)
Lucas Toussaint (f.c)
Ahmed Soilihi (f.c)
Jordan Gobron (f.c)
Romain Hanquiquant (f.c)
Adrien Pianelli (f.c)
Stanislas Oliveira (f.c)
Sambou Sissoko (r.p, Reims)
Andrew Jung (r.p, Châteauroux)

Crédit photo : Gérard Pierlovisi / Panoramic / Imago.

L’entretien avec Bruno Irles : « Je suis convaincu que si on garde nos points forts, on performera en Ligue 2 »

MaLigue2 : Vous arrivez à Pau : montée en un an et demi. Vous arrivez à QRM : montée en un an. Il existe une sacrée dynamique avec vous, pour la saison de Ligue 2 à venir, malgré l’intersaison plutôt spéciale !

Bruno Irles : Oui, tous les promus ont une dynamique. Je l’avais avec Pau en montant, et justement l’essentiel c’est de la garder, cette dynamique, pour venir performer en Ligue 2. Le projet QRM en fait, je suis parti d’une page blanche. Il y a Manu Da Costa qui avait fait de très belles choses à QRM, puisqu’il était déjà monté en Ligue 2. Il a ouvert la porte au monde professionnel à QRM. Moi mon but c’est d’y retourner, et maintenant de stabiliser le club dans le monde professionnel. Et pour ça oui, je vais m’appuyer sur cette dynamique, elle a été courte, en un an, on avait fait un bon recrutement.

L’intersaison cet été est très spéciale par contre, vous ne disposez que d’un groupe d’environ 15 joueurs ! 

Un paramètre qui est fondamental, c’est le recrutement. Vous l’avez dit, si on fait cette belle saison l’année dernière en National, c’est parce qu’on a été bons sur le recrutement. Un entraîneur dépend énormément de son recrutement. Ce qui a été très positif l’année dernière, il faut que ça le soit aussi cette saison. Il n’y a pas d’inquiétude, moi je vais voir le verre à moitié plein. Je suis très satisfait d’avoir prolongé 80% de mon équipe. C’est important. Restent les deux points d’interrogations. Il y en a un qui ira je pense sous d’autres cieux, Andrew Jung, et Mickaël (Nadé, défenseur central prêté par l’ASSE) on verra en fonction de ce qui se passe avec Saint-Etienne. Mais pour le reste, voilà, j’ai la chance de pouvoir travailler avec le même onze quasiment que la saison dernière. La base est assez bonne pour moi.

Oui, les prolongations de Dadoune et Bahassa sont importantes, avec quand même le deuxième meilleur buteur de QRM (13 buts) et un des meilleurs passeurs (7 passes pour Bahassa). C’est un groupe ensemble depuis un an, voire deux seulement, est-ce que ça peut être une force aussi ? Avec une équipe quasiment en mission ?  

Oui, c’est déjà s’appuyer sur la belle dynamique dont on parlait, celle créée la saison passé, donc ce n’est pas une mission forcément, mais au moins, j’ai une base. Quand je suis arrivé à QRM, je n’en avais pas, je suis arrivé dans l’inconnu, devant une page blanche. Maintenant, la deuxième partie, ce qui a été plus facile à faire en National, c’est au niveau du recrutement. Parce qu’en National on a affaire à des joueurs qui sont forcément libres, très peu ont plusieurs années de contrat dans leur club, donc c’est plus abordable. Aujourd’hui avec QRM en Ligue 2 on a pas les moyens financiers des grands clubs historiques du championnat.

Mon deuxième objectif de renforcer ce noyau dur, il est plus compliqué. Parce qu’effectivement j’ai de l’exigence sur ce que je souhaite amener dans mon effectif. Donc on se retrouve dans une situation où je suis avec un effectif assez réduit, à quinze jours de la reprise. Voilà, ce qui est important c’est d’avoir le noyau dur de la saison dernière, ce qui est un peu plus lent à mettre en place,  c’est de renforcer avec des éléments performants. Ce sera plus long dans l’été, et il faut l’accepter pour que ça corresponde à mes exigences.

Ces éléments performants peuvent aussi venir du National ? On peut, intelligemment comme Clermont, construire un groupe pas à pas, c’est une solution ? D’autres formations en L2 ont plus de moyens et ont déjà bien avancé, comme Dijon…

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications