Téléchargez notre application Ligue 2

Entretien ML2 – Quentin Lecoeuche : « Trouver le projet où je pourrai m’épanouir »

Entretiens avec joueurs

Prêté par Lorient à Ajaccio l’été dernier, Quentin Lecoeuche souhaitait jouer un maximum. Raté. Avec seulement 13 rencontres de Ligue 2 disputées, et une dernière apparition le 20 février dernier, l’ancien Orléanais et Lensois n’a pas su trouver le rythme en Corse. Ou n’a pas pu. En plein retour vers le Morbihan, le latéral gauche se confie.

© Gérard PIERLOVISI / PANORAMIC / Imago

A lire aussi >> [Ligue 2 – Bilan 2021] – Ajaccio, l’ours entame un nouveau cycle

MaLigue2 : Quentin, pourquoi avez-vous disparu de la circulation du jour au lendemain, fin février ?

J’ai malheureusement été sorti de l’équipe après une discussion avec l’entraîneur, sur laquelle nous ne sommes pas parvenus à tomber d’accord. Lui attendait autre chose de moi, mais je ne pouvais pas le lui apporter. On me demandait des choses qui n’étaient pas en lien avec mes qualités.

Existait-il une forme d’incompréhension ?

Oui.

En amont, vous n’avez malheureusement pu vous exprimer que sur un court laps de temps.

Je suis arrivé avec un léger retard au niveau de ma préparation. Cela a mis en péril mon début de saison. Puis, j’ai pu enchaîner quelques matchs à un nouveau poste, en tant qu’excentré.

Au final, le bilan de ce prêt est donc mi-figue, mi-raison…

J’avais fait le forcing pour être prêté, afin d’avoir du temps de jeu et progresser. J’ai l’impression que l’on s’est trompé de projet. Le club, et moi. Pour le reste, je dois dire que j’ai passé une bonne saison dans un très bon club, avec des personnes très compétentes. Je suis simplement déçu de la façon dont la saison s’est déroulée. Je pouvais apporter beaucoup plus.

Les résultats collectifs, en deçà des attentes, n’ont sûrement pas aidé…

Ajaccio restait sur une très bonne saison. Le club avait réalisé un bon recrutement. Nous avions un groupe cohérent et compétitif. Cependant, notre début de saison moyen et les retards dans la préparation n’ont pas permis de bien débuter. L’engrenage était négatif. Sur le papier, nous pouvions faire beaucoup mieux.

Personnellement, vous disposez encore d’un an de contrat à Lorient. Comment voyez-vous votre avenir ?

Je dois désormais discuter avec le club pour connaître mon éventuel futur rôle. Je veux trouver le projet où je pourrai m’épanouir, où je pourrai montrer ce que je vaux. Je suis un peu revanchard. J’ai hâte que la saison débute.

Pourrait-on vous retrouver en Ligue 2 ? Ou en Ligue 1 ?

Avec la saison vécue, je ne peux pas prétendre vouloir jouer au-dessus de la Ligue 2. Je ne suis donc pas fermé, loin de là, à la L2. Je dispose de quelques contacts si, toutefois, Lorient ne compte pas sur moi.

Avec cette fois la volonté de ne pas se tromper…

Avec mes conseillers, nous discutions de mon profil atypique. Je cherche une équipe qui joue avec des pistons, ou une équipe qui cherche un latéral offensif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications