Téléchargez notre application Ligue 2

Chambly – Le président Fulvio Luzi fait le point sur le stade : « Mr Perrein est en guerre contre le FCCO »

Championnat

Revenant sur la descente de Ligue 2 en National de Chambly, son président Fulvio Luzi a aussi évoqué un dossier épineux depuis de longs mois pour le club de l’Oise : celui du stade Walter Luzi. En travaux, chantier arrêté, repris, restoppé, en tractations avec la mairie, la construction de l’enceinte est une sacrée affaire. Qui a obligé Chambly à voyager quelque peu lors de ces deux saison en L2, notamment à Beauvais. Le dirigeant fait l’état des lieux, en même temps qu’il réaffirme la détermination du projet camblysien !

A lire aussi >>[Ligue 2 – Bilan 2021] – Chambly part la tête haute, et n’a vraiment rien lâché !

« Quand on sort d’un échec, il est toujours important de mettre un coup de fouet, un coup de concurrence à l’effectif. Nous allons ramener de la jeunesse et nous allons partir sur un projet de 3 ans pour remonter. Car si les deux premières divisions passent à 18 clubs, il n’y aura plus qu’une équipe qui montera de National en Ligue 2 donc cela sera difficile.

Pour la construction du stade (il est terminé à 90%, précise le club), je laisse faire la mairie car ce sont eux les gens attaqués. Par contre, le stade est quasiment terminé et je ne vois pas un quelconque changement au niveau de la rivière l’Esches. Je la regarde couler à chaque fois que je passe sur le pont pour venir au stade, il n’y a aucun changement. Il faut savoir que Mr Perrein, président de l’AAVE (Association pour l’Aménagement de la Vallée de l’Esches), dit en réunion à la sous-préfecture devant le sous-préfet, devant le député, devant la conseillère départementale, devant la Mairie de Chambly que, si la Mairie fait une étude environnementale, il est ok pour que les travaux reprennent. Deux jours plus tard, il a envoyé un recours à la Préfecture.

Le stade, une construction critiquée par l’AAVE, qui estime que la construction d’un ensemble parc des sports présente un danger pour l’environnement

Donc en réalité, ce monsieur est en guerre contre la Mairie et contrairement à ce qu’il dit, il est aussi en guerre contre le FC Chambly Oise. Il faut savoir aussi que la présidente de la DDT a clairement dit que la compensation écologique évoquée par la Mairie de Chambly était largement suffisante. Ce n’est donc pas une guerre écologique car si c’était cela, Mr Perrein aurait réagi suite à l’enquête L 214 parue dans la presse nationale concernant un gros problème animalier à quelques mètres du Stade Walter Luzi… On ne l’a pas entendu, ce n’est pas un écologiste. D’ailleurs, la candidate EELV à la région, ne cautionne absolument pas Mr Perrein et souhaite que les travaux reprennent. Nous sommes pris en otage. Nous avons un manque à gagner de 800 000 euros, nous attendons le résultat de l’appel. SI les travaux ne reprennent pas, nous avons déjà contacté un avocat et nous allons à notre tour demander des dommages et intérêts sur ce préjudice et nous allons demander aux employés licenciés de déposer une plainte ».

Source : Chambly.

© Photo Eric Cremois FC Chambly Oise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications