Téléchargez notre application Ligue 2

Toulouse – Adli, Blas, Louza ou Koné… Contre Nantes, duel de magiciens à venir !

Championnat

Ce sera l’un des éléments centraux de ce double-duel Ligue 1-Ligue 2, dans le barrage entre Toulouse et Nantes. Jeudi (20h45) et dimanche (18h), les deux clubs se disputeront une place dans l’élite. Le TFC arrive lancé comme un frelon, et tentera de faire voir rouge aux Canaris. Mais le FCN, certes battu par Montpellier (1-2) lors de la dernière journée de Ligue 1, restait sur une bonne dynamique. Au cœur de la confrontation à venir, une opposition sera à suivre encore plus que les autres, entre des joueurs qui ont porté leur formation ces dernières semaines, des magiciens de ce jeu. Amine Adli et Manu Koné pour le TFC, Blas et Louza pour le FCN auront le destin de leur équipe entre les pieds. Alors jeudi, si un duo a plus le ballon que son homologue, le fait ne sera pas loin de donner une belle indication sur le gagnant du match.

A lire aussi >>Toulouse – Patrice Garande heureux pour les supporters, un retour dans le groupe pour Nantes

Ludovic Blas, balle au pied (gauche), et Imran Louza.

Il a tout bonnement été élu meilleur joueur de Ligue 2, à 21 ans, et après 4 matchs de L1 l’an passé seulement. Oui, Amine Adli, gaucher tout comme Blas et Louza, est de la race des félins, petit format rapide, ultra-mobile, et pas embêté pour deux sous avec le ballon. Le pitchoun, tant meneur de jeu que deuxième attaquant, aura fort à faire pour se dépêtrer du marquage qu’il devrait subir jeudi soir. Mais sa saison et ses stats (8 buts, 7 passes) plaident pour lui, comme Patrice Garande, son coach, plaide l’éloge quand il évoque le joyau aux micros de beIn Sports. « C’est un gamin en or, ça respire la joie de vivre. Il a tout ce qu’il faut pour jouer en Ligue 1 et peut-être même plus. Il sait aussi qu’il a encore des étapes à franchir. Pour un entraîneur, c’est un bonheur de l’avoir. Il a fait une grosse saison et je pense qu’il va nous faire du bien sur les deux derniers matchs ».

Adli-Koné, l’éclate à la pitchoun

La joie de vivre, la technique, et une relation exceptionnelle sur le terrain comme en-dehors avec Manu Koné, le formidable milieu box to box du TFC. Sur le terrain, les deux jeunes se trouvent les yeux fermés, comme l’incroyable but du milieu au Havre l’a prouvé le mois dernier. Dans un profil bien différent, plus physique, forcément plus reculé sur le terrain, Koné achève un exercice terrible, dans des parties où tout l’impact et l’aisance pour aller vers l’avant du numéro 8 ont éclaboussé la Ligue 2. La saison prochaine, le joueur de 20 ans tentera de s’imposer en Allemagne, suite à son transfert vers la colonie française de Mönchengladbach (Pléa, Thuram). Nul doute que la grosse frappe de balle du droitier l’aidera à se faire une place au royaume des Kartoffelsalat et des patates de l’extérieur de la surface.

Nantes-Toulouse, le règne des gauchers 

Opposé au duo de pitchouns toulousains, Ludovic Blas et Imran Louza, deux pieds gauches délicieux, auront du répondant. Dans une réminiscence du jeu à la Nantaise des grandes années FCN, et parfois dans un effectif juste techniquement par ailleurs, la qualité des deux meneurs crève l’écran. Louza comme Blas ont longtemps été déplacés d’un poste à l’autre au milieu de terrain. C’est désormais sur le côté droit que le numéro 10 génération Mbappé (Blas) s’épanouit sous les ordres d’Antoine Kombouaré. Qui a aussi fait de Louza, formé à Nantes, une pièce fondamentale de son échiquier. Tantôt meneur, tantôt ailier droit avant cela, le jeune homme de 22 ans est clairement positionné au centre du terrain par le Kanak. Avec Chirivella, la paire est intéressante, et Louza n’hésite pas à prendre les matchs à son compte, quand Ludovic Blas est lui le détonateur des Canaris, par ses passes décisives et ses buts. Un statut que racontait Kombouaré dans Ouest France.

« Pour moi, c’est un joueur important du groupe. Je le préfère là où il est efficace. À Angers, il a été décisif sur le côté. C’est un équilibre à trouver. Il a un gros volume de jeu, est capable de défendre, il est fort mentalement et possède un très bon pied gauche.  L’entraîneur de Nantes continue sur Louza : Sur ce qu’on constate, il est efficace. Il est à l’origine de tous les buts. C’est bien ! Le plus dur pour lui et c’est valable pour tous les sportifs de haut niveau, c’est d’être régulier dans les performances. C’est ce qu’on attend de lui. Il le sait parce que c’est un garçon qui est plein de talent. Aujourd’hui, il a franchi un palier et fait preuve de beaucoup de maturité. » Pour Louza, Blas, Manu Koné ou Amine Adli, ce sont deux autres paliers qui arrivent pour finir la saison. Et décrocher une place en Ligue 1.

Crédit photo : FEP Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications