Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – En cas de dépôt de bilan, un repreneur français serait déjà intéressé à Nîmes

Championnat

L’ère Rani Assaf va-t-elle bientôt toucher à sa fin à Nîmes ? La tendance est plutôt à l’affirmative. Dans une impasse financière avec la relégation en Ligue 2 venue s’ajouter à la crise sanitaire et des droits TV, l’actionnaire majoritaire du club depuis 2014 (49% puis 80% des parts) et président depuis 2016 s’apprête à déposer le bilan, comme il l’a indiqué ce vendredi dans un mail envoyé aux salariés du NO. La principale raison, au-delà des pertes financières, réside dans sa volonté de prendre le contrôle du centre de formation dirigé par l’Association Nîmes Olympique pour faire vivre un centre sans agrément (sans contrats) à moindres coûts. Devant le refus de l’Asso de démissionner et de le laisser faire, Assaf a donc fait savoir son souhait de ses désengager, et souhaite également abandonner son projet de nouveau stade.

A lire aussi >> PODCAST ML2 – Épisode 31 avec Johan Gastien (Clermont) et focus sur la situation de Nîmes

Mais selon les informations de L’Équipe, un candidat au rachat serait déjà dans les starting-blocks en cas de dépôt de bilan. Le nom n’a pas filtré, mais il s’agit d’un riche homme d’affaires français qui surveille de près l’évolution de la situation à Nîmes depuis quelques semaines. Ce dernier n’a encore jamais occupé de fonctions dans le football mais connaît les rouages de ce monde. Avec quels moyens et quelles ambitions ? Pour le moment, il est encore trop tôt pour en savoir plus avant que le club ne soit officiellement à vendre.

Crédit photo : FEP Panoramic/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications