Téléchargez notre application Ligue 2

Le maintien, ses 2 saisons à Guingamp, son avenir… Entretien ML2 avec Jérémy Mellot

Championnat

C’est peu dire que Guingamp aura vécu une saison mouvementée. Avec trois entraîneurs principaux et un changement de direction, difficile de trouver de la stabilité. Ce contexte a sans doute aussi rejailli sur les joueurs qui ont souvent traîné en bas de classement. Mais la bonne série actuelle leur a permis de valider leur maintien dès la 37e journée. En cas de succès à Niort samedi (20h), EAG pourrait même terminer dans le Top 10. Avant ce rendez-vous, le défenseur Jérémy Mellot a accordé du temps à MaLigue2 pour revenir sur cette saison 2020-2021, et évoquer son avenir alors que son contrat expire au 30 juin prochain en Bretagne.

A lire aussi >> Ligue 2 – Guingamp serait tout proche d’un accord avec son futur entraîneur !

MaLigue2 : Jérémy, c’est le soulagement qui prédomine dans le vestiaire après ce maintien définitivement acquis ?

Jérémy Mellot : On est rassuré et content car on a vécu une saison difficile. On s’était mis dans cette situation tous seuls donc il fallait s’en sortir le plus vite possible. Cela fait quelques matchs qu’on joue plus relâchés et les résultats sont avec nous donc c’est cool. C’est cool surtout pour le club !

Vous réalisez une belle série actuellement avec six matchs sans défaite dont 5 clean-sheets d’affilée, pourquoi a-t-on dû attendre si longtemps pour voir Guingamp à ce niveau finalement ?

Je pense qu’une fois qu’on était dans le bas du classement, il fallait se poser les bonnes questions. On s’est dit que si on ne se reprenait pas, il serait trop tard. Il fallait bosser, être plus concentrés et gagner ces matchs surtout ! On a fait beaucoup de nuls donc on n’avançait pas trop. On voyait qu’on avait de moins en moins le droit à l’erreur car les autres équipes de devant gagnaient. Il fallait réussir à faire cette série et l’étirer le plus longtemps possible.

« Il fallait que tout le monde tire dans le même sens, c’était la clé de la remontée »

Est-ce qu’il y a eu un peu de crainte à un moment donné quand vous étiez 18e ?

Il y avait une situation d’urgence pour les joueurs et le club, c’est sûr. Avec cette 18e place, on s’est posé des questions. On s’est beaucoup parlé, on a mis les choses au clair. Il fallait que tout le monde tire dans le même sens, c’était la clé de la remontée. On n’a jamais vraiment eu peur non plus car on savait qu’on allait s’en sortir mais il fallait le faire vite pour se rassurer. C’est vrai qu’à un moment donné, rien n’allait pour nous. Chaque occasion faisait but contre nous, il y a eu des poteaux rentrants, des penalties, des mains non sifflées pour nous… Quand tu es dans une spirale négative tout joue contre toi. On a su aller chercher la réussite qui a tourné en notre faveur donc c’est intéressant.

Quand Fred Bompard a été intronisé numéro 1, il a beaucoup insisté sur la nécessité de tenir un discours positif vu la situation. Vous en aviez besoin ?

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications