Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Clermont a tremblé jusqu’au bout, mais s’invite en play-offs !

Championnat

En clôture de la 35e journée de Ligue 2, ce lundi soir, Clermont avait une belle occasion de s’emparer seul, provisoirement, de la 2e place du championnat. Poussés dans ses retranchements par un excellent Châteauroux, les Clermontois ont failli perdre deux points, mais ont été sauvés par un doublé de Jason Berthomier (2-1).

A lire aussi >> Officiel – Dijon relégué en Ligue 2 !

La relégation en National 1 a-t-elle libéré Châteauroux ? La lanterne rouge de Ligue 2 a en tout cas livré une prestation de haute voltige sur la pelouse de Gabriel Montpied, chez un cador du championnat. Mieux, les Berrichons ont su faire jeu égal sur le plan technique. Possédant même le cuir la majeure partie du temps. Les Clermontois évoluaient en contre. A contre-nature. Sur l’un d’eux, Jodel Dossou touchait du bois (13e). Peu avant, heureusement pour le CF63, Jason Berthomier avait trouvé la faille. Un corner rentrant, entre Keny et le premier poteau d’un Bulka incrédule (1-0, 6e). On se disait que les hommes de Gastien allaient dérouler. C’était sans compter sur la volonté de jouer de ceux de Marco Simone.

Vivante, plaisante, rythmée, cette dernière rencontre de la 35e journée l’était encore après la pause. Peu avant, Bulka avait maintenu la Berri dans le match (36e) sur une frappe d’Iglesias. Peu après, Merdji et Tormin étaient proches de pousser le centre de Raineau dans les filets (56e). Non, les joueurs de l’Indre ne baissaient pas les bras. L’envie de se montrer. De finir la tête haute. De se faire plaisir. Le plaisir, à Clermont, s’est peu à peu transformé en stress. Il faut dire que jamais le CF63 n’a été si proche de rejoindre l’élite du football français.

Châteauroux dominateur, Clermont au mental

Alors, l’enjeu prend logiquement le pas sur le jeu. Tout Clermont que l’on est. Ecrire l’histoire d’un club ne peut laisser personne de marbre. Desmas repoussait d’abord l’échéance (62e) sur un tir tendu de Grange. Il ne pouvait rien, en revanche, sur la reprise de l’ex-Grenoblois, consécutive à une formidable action berrichonne (1-1, 71e). On pensait que la chance allait, en plus, les accompagner. Gomis touchait, lui aussi, le montant droit de Bulka (76e). Mais c’était sans compter sur le si précieux pied gauche Jason Berthomier. Sa frappe croisée laissait sans réaction le portier prêté par le PSG (2-1, 80e). Un avantage conservé grâce, notamment, à un but refusé à Romain Grange (89e). Le cuir avait, selon les images, bien franchi la ligne d’Arthur Desmas…encore à la parade !

Sans briller, souvent à contre-sens, Clermont s’en est remis à son mental. Celui-là même qui lui assure une participation aux play-offs, avec 9 points d’avance sur le 6e, Paris, et une différence de buts (+33 contre +11) appréciable.

La feuille de match

Ligue 2 – 35e journée – Stade Gabriel Montpied

Clermont-Châteauroux : 2-1 (1-0)

Buts : Berthomier (6e, 80e) pour Clermont ; Grange (71e) pour Châteauroux.

Clermont Foot 63 : Desmas – Nsimba, Hountondji, Ogier, Zedadka – Berthomier, Iglesias (Rajot, 81e), Gastien – Dossou (Gomis, 69e), Allevinah (Tell, 69e), Bayo (Chader, 81e).

Le banc : Djoco, Trichard, Aljic.

Berrichonne Châteauroux : Bulka – Mboné, Vargas, Sanganté, Raineau – Mulumba, Grange, Leroy, Tormin – Gonçalves (Merdji, 46e (Ezzaytouni, 85e)), Keny.

Le banc : Plumain, Cissé, Morante, Canelhas, Mendy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications