Téléchargez notre application Ligue 2

Coupe de France – Toulouse, nettement dominé par Rumilly (N2), ne verra pas les demies !

Coupe de France

Aucun club de Ligue 2 ne fera partie du dernier carré de l’édition 2020-2021 de la Coupe de France ! Dernier représentant, Toulouse a chuté sur la pelouse d’Annecy face à Rumilly-Vallières (N2) ce mardi soir (2-0) pour l’ouverture des quarts de finale de la compétition. Il faut dire que l’équipe alignée par Patrice Garande ressemblait plus à une compo de l’équipe réserve, comme depuis le début de la Coupe, et que la préparation a été largement perturbée par les cas de Covid-19, dont un dernier seulement quelques heures avant le coup d’envoi… Si cette tactique avait été payante jusque-ici, les Violets sont cette fois tombés sur une formation savoyarde bien plus conquérante. En première période, le GFA prenait l’avantage dès la 19e minute. Sur un coup-franc du capitaine Peuget, Pettersson se trouait dans sa sortie et Guillaud le devançait de la tête (1-0).

Grande première pour Skytta

Sur une pelouse du Parc des Sports en mauvais état, Toulouse ne parvenait jamais à mettre du rythme et à inquiéter cette défense des amateurs. Dès le retour des vestiaires, Garande procédait à deux changements mais ces derniers n’avaient pas vraiment d’impacts. Le turnover se poursuivait à l’heure de jeu, avec les toutes premières minutes chez les pros du jeune finlandais Skytta. Mais pas de quoi réveiller le TFC pour autant. Au contraire, Liongo faisait parler sa vitesse pour déstabiliser la défense de Ligue 2 et son compère Moke ratait l’immanquable devant Pettersson sur un centre parfait (68e). Au final, Toulouse était même puni une deuxième fois sur un coup-franc de Peuget remisé par Guillaud, que Rouault prolongé dans son but… (2-0, 83e). Une élimination illogique compte tenu de l’écart de deux division, mais logique compte tenu du contenu du match des Violets… L’objectif est désormais d’aller chercher la Ligue 1 !

La compo de Toulouse :

Pettersson – Semaoun, Célestin (Moreira, 46e), Rouault, Rapnouil – Sanna, Kasongo (Skytta, 62e), Spierings (Koné, 62e) – Antiste, Saïd (Zobo, 46e), Koulouris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications