Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (27e journée) – Troyes s’en sort sur le fil, Toulouse déroule !

Championnat

La 27e journée de Ligue 2 débutait avec deux affiches décalées à 15h : Troyes-AC Ajaccio et Toulouse-Amiens.  Si les Violets ont rapidement pris les devants pour reprendre leur marche en avant, l’ESTAC a dû attendre le temps additionnel pour faire la différence avec un but ultra important de Touzghar !

Le classement de la Ligue 2 ici

Troyes-AC Ajaccio : 1-0

On croyait au deuxième match nul pour le leader Troyes. Après celui à Valenciennes (2-2), c’est l’AC Ajaccio qui avait cette fois contrarié les plans de l’ESTAC au stade de l’Aube presque jusqu’au bout… avant de craquer dans le temps additionnel sur un but de Touzghar (1-0, 93e) En première période, Laurent Batlles perdait Tristan Dingomé sur blessure. Son remplaçant, Karim Azamoum, se créait de suite une énorme situation sans parvenir à marquer. Derrière, c’est bien l’ACA qui se montrait le plus dangereux avec plusieurs opportunités, mais Gauthier Gallon était impérial dans les buts pour préserver sa cage inviolée. Après le repos, les Corses manquaient d’efficacité pour prendre l’avantage. Laurent Batlles opérait du coaching à l’heure de jeu, qui permettait à l’ESTAC de mieux reprendre les choses en mains. Pas suffisamment cependant pour faire la différence, alors que Faïz Mattoir manquait à son tour une grosse occasion pour l’ACA à la 75e. Au final, ce succès sur le fil permet à Troyes de garder trois points d’avance sur Toulouse, vainqueur dans le même temps aisément d’Amiens.

Toulouse-Amiens : 3-0

Après la défaite sur la pelouse de Rodez (1-0), Toulouse n’a pas vraiment eu le temps de douter dans cette rencontre. Dès le quart d’heure de jeu, Rhys Healey signait son 10e but cette saison sur un service parfait de Brecht Dejaegere (1-0, 15e). Amiens se créait quelques situations, mais manquait cruellement d’agressivité pour revenir au score. A l’inverse, Amine Adli faisait de nouveau parler sa vista. Nicholas Opoku se montrait naïf et concédait un penalty bête en fin de première période sur le Pitchoun étincelant. L’expert Stijn Spierings en profitait pour faire le break avant la pause (2-0, 40e). Après le repos, Amiens affichait un visage plus incisif, mais la superbe frappe signée Adama Diakhaby fracaissait le poteau de Maxime Dupé à l’heure de jeu. Toulouse laissait la possession du ballon aux Picards, et gérait bien son avantage de deux buts. En fin de rencontre, Vakoun Bayo en profitait même pour alourdir le score. Lancé en profondeur, l’ancien du Celtic ne tremblait pas devant Gurtner pour conclure (3-0, 86e). Une victoire importante qui permet aux hommes de Patrice Garande de reprendre leur marche en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications