Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Frantzdy Pierrot, le joueur clé de la 26e journée

Championnat

Frantzdy Pierrot a presque tout changé. Son entrée en jeu a été déterminante ce lundi soir, entre Guingamp et Caen (2-2, 26e journée de Ligue 2). Il aurait même pu être le héros avec un peu de plus de réalisme. 

A lire aussi >> Frédéric Bompard : « S’il y avait la VAR en Ligue 2, ça faciliterait les choses…»

Quand Pierrot marque, Guingamp encaisse au moins 2 buts. Oui, mais quand Pierrot marque, Guingamp ne perd pas. Chose assez rare pour être soulignée. Si vous pariez sur les buteurs de l’En Avant Guingamp sur Sporsbet.io, ce sont des statistiques à prendre en compte. L’EAG s’est-il trouvé son porte-bonheur en cette année 2021 ? L’Haïtien, sur le retour après une grave blessure l’hiver dernier (ligaments croisés) monte progressivement en puissance. Son entrée en jeu, face à Caen, a radicalement modifié le visage offensif de son équipe.

Il serait simpliste de résumé ce changement des Bretons au numéro 9 guingampais. Reste qu’à partir de l’heure de jeu, et de son apparition sur la pelouse de Roudourou, la physionomie du match s’est totalement inversé. Alors inoffensif, Guingamp n’allait quasiment plus quitter la moitié de terrain caennaise, marquant à 2 reprises et se créant plusieurs occasions de passer devant.

Un but, 2 occasions

Frantzdy Pierrot, donc, a d’abord marqué. 5 minutes après son entrée en jeu. Il reprenait victorieusement, de la tête, un centre de Paul-Georges Ntep. Le coaching de Frédéric Bompard payait. Puis, après l’égalisation de Sikou Niakhaté (2-2), Pierrot était tout proche d’inscrire son premier doublé de la saison. Péan se détendait sur une nouvelle tête (74e), puis Oniangué l’empêchait de reprendre un nouveau centre savamment distillé (82e).

Certes, Guingamp n’a pas gagné. L’EAG est plus que jamais sous la menace du 18e Chambly. Mais les Guingampais vont peut-être retrouvé leur ami Pierrot en pleine bourre à l’heure de l’emballage final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications