Téléchargez notre application Ligue 2

Entretien ML2 – Simon Pontdemé (Chambly) : « Continuer à travailler et ne surtout pas douter de soi ! »

Interviews

Promu la saison dernière et maintenu avec brio, Chambly connaît un début de championnat 2020-2021 plus difficile. Lanterne rouge après 15 journées de Ligue 2, le club picard espère finir fort l’année pour sortir de cette zone de relégation alors que tout reste très serré au classement. A l’image de l’équipe, le gardien Simon Pontdemé est moins en réussite également. Au point d’avoir été relégué sur le banc lors du dernier match à Amiens (1-1). Le portier se confie à MaLigue2 sur cette situation pas forcément idéale, mais qu’il souhaite inverser à force de travail et d’abnégation.

Téléchargez l’appli mobile ML2

A lire aussi >> Chambly – Des examens pour Guezoui et Stokanovski

MaLigue2 : Simon, quel est le moral du groupe après ce match nul frustrant concédé à Amiens dans les toutes dernières secondes ?

Simon Pontdemé : Le moral est bon, mais c’est vrai qu’il y a eu beaucoup de frustration. A la limite, ils auraient mérité de marquer plus tôt car il y a eu deux sauvetages sur la ligne de Bradley (Danger) et Thibault (Jaques). Là, c’est clair qu’avec cette égalisation dans le temps additionnel, c’était terminé derrière pour espérer faire mieux. Quitte à prendre un but, on aurait préféré le prendre plus tôt pour nous laisser des chances de l’emporter. Là, la frustration est grande car ça se joue à une minute près. Nous n’avons pas été récompensés de tous nos efforts, on a entamé cette nouvelle semaine avec de l’ambition et on va tâcher de faire le plein de points contre Guingamp.

“On savait qu’on allait jouer le maintien et c’est loin d’être terminé”

On sent qu’il ne manque pas grand-chose à Chambly pour quitter cette dernière place, mais pour le moment vous restez toujours dans cette zone de relégation…

Oui, c’est pesant à force pour tout le monde : les joueurs, le staff… Ce n’est jamais agréable d’être dernier. Mais on savait qu’on allait jouer le maintien et c’est loin d’être terminé. On aimerait être plus haut au classement pour travailler avec un peu plus de sérénité, avoir un peu plus de marge de manoeuvre. La situation fait que ce n’est pas possible et ce n’est pas pour autant qu’on s’entraîne moins bien. On ne lâche pas, la situation est frustrante mais il faut l’accepter pour vite y remédier sans abdiquer.

Par rapport à la saison dernière, où se situe la différence ? Vous avez plus de mal à surprendre vos adversaires ?

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications