Ligue 2 (11e journée) – Les enjeux du multiplex

Championnat

Malgré le report de Nancy-Troyes au 15 décembre, le multiplex de la 11e journée de Ligue 2 a de quoi plaire aux amateurs du championnat. Ce samedi soir, 7 affiches composeront votre désormais traditionnel rendez-vous du samedi. Le leader Paris accueillera l’AJ Auxerre, de retour au premier plan. Le 3e Niort aura l’occasion, face à Dunkerque, de s’emparer de la seconde place, alors qu’en bas, Chambly, Châteauroux et Rodez voudront réagir. Voici nos enjeux.

A lire aussi >> Ligue 2 (11e journée) – Les compositions probables des matchs de ce samedi

Le match choc : Paris FC-Auxerre

Et revoici l’AJ Auxerre aux portes du top 5 (6e). Une place à laquelle nous n’avions plus l’habitude de voir le club bourguignon en Ligue 2. L’AJA va-t-elle se mêler jusqu’au bout à la course à la Ligue 1 ? Cela se pourrait bien, d’autant qu’elle semble avoir, enfin, trouver une certaine constance. Reste à savoir si la trêve internationale n’a pas joué de mauvais tours à Jean-Marc Furlan et ses hommes. Car ce ne serait pas le bon soir pour avoir un jour “sans”. A Charléty, l’AJA affronte ce qui se fait de mieux en Ligue 2. Le Paris FC marche sur l’eau et qui dispose, déjà, d’un confortable matelas. Les Parisiens n’ont pas envie de griller un joker, et opposeront une farouche résistance à l’armada auxerroise.

Le match des surprises : Niort-Dunkerque

Personne n’aurait parié en début de saison, sur un choc entre 2 équipes du top 8 du championnat. Et pourtant, Niort (3e, 18 points) reçoit ce samedi un Dunkerque (8e, 15 points) bien loin de la zone rouge. Et tant mieux. Les 2 formations ont déjà fait le break sur la concurrence, dans l’optique du maintien. Un objectif qui pourrait bien être validé dans les prochains mois, à condition de poursuivre sur le même rythme. L’USLD viendra chercher, dans les Deux-Sèvres, de quoi avancer encore un peu plus. Les Chamois aimeraient, eux, passer la semaine sur la seconde place du podium. L’enjeu est de taille !

Le match à buts ? : Valenciennes-Rodez

Sur les 2 derniers matchs, la défense de fer valenciennoise a concédé 7 buts. Du jamais vu sous l’ère Olivier Guégan. Corrigera-t-elle ses petites erreurs qui ont, dernièrement, coûté cher ? Il le faudra face à un Rodez moins à l’aise que l’an dernier, mais qui peut trouver la faille à n’importe quel moment, et ce malgré l’absence d’Ugo Bonnet. Cependant, les Ruthénois, 18es du championnat, voudront eux aussi se rassurer défensivement. Le RAF dispose de l’avant-dernière arrière-garde de L2. Alors, match à but ou match verrouillé ?

Le match d’après claque : Châteauroux-Sochaux

Avant la trêve, Sochaux a pris 4-3 chez lui. Le FCSM, qui n’a plus gagné depuis le 3 octobre, essayera de réagir. Mais Châteauroux doit aussi se remettre à l’endroit, après avoir pris le bouillon face à Pau (0-3). Des Castelroussins 19es de L2 et assez mal en point. Sans jouer sa tête, Nicolas Usaï a conscience que des mauvais résultats répétés pourraient le conduire hors du banc berrichon. De Châteauroux-Sochaux sera ce fameux “match d’après” où tout peut se passer !

Le programme

Amiens-Clermont
Chambly-Toulouse
Châteauroux-Sochaux
Niort-Dunkerque
Paris FC-Auxerre
Pau-Grenoble
Valenciennes-Rodez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications