AC Ajaccio – Olivier Pantaloni : « Il n’y a plus trop à réfléchir, peu importe l’adversaire »

Championnat

Après une lourde défaite juste avant la trêve à Auxerre (5-1), l’AC Ajaccio doit montrer un autre visage devant Toulouse ce samedi (19h) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, l’entraîneur Olivier Pantaloni s’est exprimé en conférence de presse et a livré ses attentes concernant ce match, où il sera privé de son milieu de terrain, Mathieu Coutadeur, mais pourra compter sur la recrue Vincent Marchetti.

A lire aussi >> Ligue 2 -L’AC Ajaccio réclame 35 millions d’euros à la LFP

« On a cherché à travailler tactiquement pour fonctionner de manière juste et sur l’intensité à mettre à la récupération de balle et dans le jeu de manière générale. Il n’y a plus trop à réfléchir, peu importe l’adversaire. Il ne faut pas se poser de questions. Que ce soit Toulouse, favori à la montée en L1 même si leur début de saison n’est pas à la hauteur de leurs espérances. C’est une équipe très forte, compétitive, et à notre image, qui a du mal à digérer ce début de saison. Mais on n’a pas de crainte à avoir. Qu’on joue le premier du championnat ou le dernier, il faut l’aborder avec conviction, détermination, et être ultra rigoureux dans tout ce qu’on doit mettre en place. Sainati et Marchetti ? On compte sur eux par rapport à leur état d’esprit, leur détermination. Ils n’ont pas joué depuis pas mal de temps, c’est une sorte de revanche pour eux. Ils ont deux états physiques différents. Vincent est en avance car il s’est préparé avec la réserve. Joris a encore besoin de quelques jours pour être opérationnel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications