Pau – Bernard Laporte-Fray : « Le sentiment que le corps arbitral favorisait davantage les grosses cylindrées que le promu »

Pau FC

Président du promu Pau, Bernard Laporte-Fray ne s’attendait sûrement pas à un début de saison aussi compliqué. Son club est actuellement avant-dernier avant la 5e journée, et n’a pas remporté le moindre match (1 nul, 3 défaites). Le nul contre le RAF (2e journée) est un regret à ses yeux, comme les décisions arbitrales loin d’être à son goût. Une façon, sûrement, de mettre un peu de pression à l’homme en noir, face à Nancy ce samedi (5e journée de Ligue 2).

A lire aussi >> Le Havre – Paul Le Guen : « Je ne conteste pas la victoire de Niort, même s’il y a eu des décisions litigieuses »

« Je me doutais qu’on ne jouerait pas la première place… Je regrette le résultat contre Rodez (1-1). On aurait mérité deux points supplémentaires. Cela aurait été précieux pour l’état d’esprit. Cela fait partie de l’apprentissage. J’ai eu le sentiment que le corps arbitral favorisait, d’une certaine façon, davantage les grosses cylindrées que le promu. Maintenant, ce n’est pas une excuse. Il faut retenir les enseignements : nous manquons d’agressivité, de rythme, d’intensité. Nous sommes trop laxistes. »

Source : La République des Pyrénées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *