AC Ajaccio – Olivier Pantaloni : « On n’a pas su gérer la puissance des attaquants grenoblois »

AC Ajaccio

Avec un match en moins, l’AC Ajaccio est bon dernier de Ligue 2. Les Corses ont disputé 3 matchs, pour 3 défaites et aucun but inscrit. Le dernier en date, samedi soir à Grenoble (0-2, 4e journée) n’est pas à oublier sur le plan du jeu. Mais il ne ramène aucun point dans la besace ajaccienne. Olivier Pantaloni constatait un manque d’efficacité…

A lire aussi >> Ajaccio – Olivier Pantaloni : « La situation n’est pas facile à vivre »

« On a effectué un très mauvais début de rencontre, en étant amorphe pendant 25 minutes. La coupure consécutive à la blessure d’Anani nous a permis de nous rapprocher des joueurs. On a senti beaucoup de mieux. Il y a les occasions pour revenir au score avant la pause. Après le repos, j’ai senti que nous avions des coups très mal joués sur le plan offensif. On a manqué cruellement d’efficacité offensivement et défensivement. Fatalement. On n’a pas su gérer la puissance des attaquants grenoblois. Il y a beaucoup de regrets, car il y avait de la qualité dans le jeu. Il a manqué ces derniers gestes.

Là où on était solide l’an passé, avec 16 clean sheet, on n’en a pas réussi un seul. Offensivement, on a contre Châteauroux, Caen et contre Grenoble, des occasions que l’on ne concrétise pas. Cela devient plus compliqué de gagner des matchs. On a eu beaucoup de blessés avant la reprise, des cas de Covid-19 dans le groupe. On ne doit pas s’en servir d’excuse, car toutes les équipes seront peut-être confrontées à ce genre de situation. »

Source : Métro-Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *