Ligue 2 (4e journée) – Clermont veut confirmer, Toulouse se relever

Clermont Foot

D’habitude, les Clermont-Toulouse appartiennent au monde du rugby. Pas ce samedi. A 15h, Clermontois et Toulousains s’affrontent à Gabriel Montpied (4e journée de Ligue 2) avec une balle ronde au bout des pieds. Il s’agira, pour les Auvergnats, de confirmer leur montée en puissance. En face, le TFC rêve de s’imposer pour la première fois depuis 11 mois… et de décoller enfin cette saison.

A lire aussi >> Ligue 2, J4 – Les Paris ML2

L’enjeu

Invaincu, Clermont a démarré en mode diesel. Deux nuls contre Caen (0-0) et Dunkerque (1-1) avant de l’emporter à Auxerre (1-0). Pour son retour chez elle, la formation de Pascal Gastien entend poursuivre sur sa lancée. Outsider dans la course à la Ligue 1, le CF63 espère encore une fois profiter de son banc. Mais aussi de voir Bayo se montrer décisif. Confirmer sa saison de National 1 et suppléer un Jordan Tell absent pour quelques semaines.

A lire aussi >> Ligue 2 (4e journée) – Le groupe de Clermont pour accueillir Toulouse

A première vue, la visite de Toulouse, sans victoire depuis fin octobre 2019, apparaît comme idéale. Sauf que les Toulousains ont montré de petits crocs, lundi contre Sochaux (0-0, 3e journée). Ils n’ont pas marqué, toujours pas gagné, mais ont affiché un esprit d’équipe qui avait disparu depuis si longtemps. A confirmer ce samedi, sous peine de rester scotchés dans les bas-fonds de la Ligue 2. Et cela commencerait à faire tâche…

A lire aussi >> Ligue 2 (4e journée) – Le groupe de Toulouse qui se déplace à Clermont

Le duel à suivre : Arthus Desmas/Maxime Dupé

Maxime Dupé aura à coeur de réaliser un énorme match. L’ancien Nantais sera de retour à Clermont, où il fut prêté la saison dernière. Il s’était d’ailleurs affirmé comme l’un des tous meilleurs à son poste en Ligue 2. Lui ouvrant l’appétit et lui apportant un poste de titulaire chez un cador de Ligue 2Dupé sait ce qu’il doit au CF63, et à Pascal Gastien. Ce samedi, pourtant, il mettra sa sympathie pour ce club de côté. Car maintenir le navire toulousain à flot est relève d’une importance capitale. A l’opposé, il croisera la route de son successeur, Arthur Desmas. Ce dernier est arrivé de Rodez cet été et se montre déjà au niveau attendu. De toute évidence, garder les cages clermontoises ne peut vous faire que grandir d’un coup. Bernardoni en est un parfait exemple.

La stat’

Sur les 11 derniers mois, Clermont n’a perdu qu’à une reprise en Ligue 2. C’était le 21 février dernier à domicile contre le Paris FC. Pour le reste, le bilan est admirable : 10 victoires, 7 nuls.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications