Téléchargez notre application

LFP – La Ligue 2 laisse la L1 choisir seule le futur président, en échange de plus de droits TV

Championnat

Depuis l’arrêt des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 en raison de la crise du coronavirus, trois présidents de L1 avaient été chargés de négocier avec trois présidents de L2 afin de trouver un accord sur le déplafonnement des droits TV pour la deuxième division. Jusqu’à présent, ces droits étaient bloqués à 110 millions d’euros par an pour la L1. Désormais, ce montant s’élever à 130 millions d’euros (+5 millions pour le National) avec l’arrivée des nouveaux droits sur la période 2020-2024. Cet accord a été présenté lors d’un Bureau de la Ligue ce mercredi.

A lire aussi >> Pour Didier Quillot (LFP), Téléfoot « est une réponse claire à ceux qui pariaient sur un échec de Mediapro »

En échange, comme l’annonce L’Equipe, la Ligue 2 a accepté de laisser seule la Ligue 1 choisir le futur président de la LFP. En effet, Nathalie Boy de la Tour a indiqué qu’elle ne briguerait pas de deuxième mandat. Ces élections anticipées devraient se tenir en septembre, alors qu’une Assemblée Générale de la Ligue est prévue de longue date pour le 10 septembre prochain. Toujours selon L’Equipe, Michel Denisot serait pressenti pour occuper ce poste, même si d’autres candidats apparaîtront sans nul doute d’ici cette échéance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications