Anciens de Ligue 2 – Que devient Zinédine Ferhat (ex-Le Havre) ?

Anciens de L2

Il détient le record du nombre de passes décisives sur une saison de Ligue 2, avec 20 caviars… La perf date de 2017-2018, quand Zinédine Ferhat s’éclatait au Havre, régalait ses coéquipiers de ses nombreux ballons. L’Algérien évolue aujourd’hui pour Nîmes, où il est parti l’été dernier. Après 104 matchs en deuxième division sous le maillot bleu marine, le milieu droit ou relayeur est allé distiller ses merveilleux services à l’étage du dessus, où il a clairement aidé les Crocos à se maintenir. Retour sur la saison de Zinédine Ferhat, ancien du HAC !

A lire aussi >>Anciens de Ligue 2 ; Que deviennent… Harold Moukoudi et Denys Bain ? (ex-HAC)

A lire aussi >>Anciens de Ligue 2 ; Que deviennent Jean-Kevin Duverne, Mounir Chouiar et Fabien Centonze ? (ex-Lens)

A 27 ans, le passeur découvrait la Ligue 1 cette année, avec le club du Gard. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la découverte fut belle. Mais pas celle du joueur concernant la Ligue 1, non. Plutôt celle de la Ligue 1 et de ses spectateurs du soyeux milieu. A Nîmes, l’homme a pris le numéro 10, tellement évocateur accolé à son prénom… Certes, la comparaison est flatteuse, mais Ferhat aura réalisé une très bonne saison avec les Crocos. Arrivé libre, il a signé 4 passes décisives et scoré 3 fois, en 26 matchs. Surtout, son profil a fait beaucoup de bien à une équipe qui avait vu beaucoup de ses éléments quitter le club pendant le mercato 2019… Et de plus, les statistiques ne disent pas tout de l’impact de l’ex-Havrais.

A lire aussi >>Anciens de Ligue 2 ; Que devient Florian Ayé (ex-Clermont) ?

Titulaire indiscutable

Ferhat a en effet débuté 25 des 26 parties auxquelles il a pris part, ne mettant pas énormément de temps pour s’acclimater à la Ligue 1. Après un match moyen contre le PSG en ouverture (le PSG), il a tout de suite impressionné, étant noté 7/10 trois fois d’affilée par L’Equipe, par exemple. S’il a parfois manqué ses matchs, sa saison fut globalement bonne. Au milieu, son activité et sa technique ont compensé les départs de Bobichon, Maoussa ou Bouanga (excusez du peu), sans oublier le métronome Téji Savanier (encore !). A lire la longue liste de noms, le pari de Nîmes d’un nouveau maintien en Ligue 1 n’était pas gagné d’avance. Mais même dans des conditions spéciales, ce fut un pari remporté pour les Crocos. Comme pour Zinédine Ferhat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *