Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 31 mai 2020 Dorian Waymel 0 commentaire

Intérêt supérieur, cohérence, calendrier… les raisons du refus du Comex de la FFF d’une Ligue 2 à 22 clubs

Le mercredi 20 mai, l’AG de la LFP votait à la majorité (57%) le changement de format de la Ligue 2 pour la saison 2020-2021, avec un passage à 22 clubs et aucune relégation, sauvant ainsi Orléans et Le Mans d’une descente en N1. Un espoir de courte durée pour ces deux formations, puisque une semaine plus tard, le Comex de la FFF rejetait cette décision, presque à l’unanimité (10 voix pour, 1 abstention, 1 voix contre). Le journal L’Équipe a pu se procurer le procès-verbal de cette réunion, et les justifications du Comex qui peut se résumer en trois axes majeurs.

L’intérêt supérieur du football

« La délibération de l’Assemblée générale de la LFP […] ne s’est pas déterminée par rapport à des considérations d’intérêt général mais par rapport à des considérations d’opportunité ou tenant à la protection d’intérêts particuliers, dans le seul but de ne pas rétrograder deux clubs de Ligue 2. Elle a ainsi méconnu les principes qui doivent normalement guider toute décision réglementaire des instances du football. Ces décisions ont créé une situation inéquitable vis-à-vis de nombreux autres clubs. »

La cohérence entre toutes les divisions

Selon le Comex de la FFF, il n’y a pas eu « un traitement équitable pour tous les clubs des conséquences de l’arrêt des Championnats pour toute l’organisation pyramidale des compétitions nationales et conserver le système des promotions et relégations, ces deux principes étant le fondement même de l’organisation du football. Cette délibération (de l’AG de la LFP) n’est pas sans conséquences pour des clubs qui, aujourd’hui, ne sont pas identifiés mais qui verront leurs droits réglementaires remis en cause par la rétrogradation de 4 équipes au lieu de 2 en National à l’issue de la saison 2020-2021, la rétrogradation nécessaire de 2 équipes supplémentaires du National au National 2 à l’issue de la saison 2020-2021 pour absorber les 2 descentes supplémentaires de Ligue 2 sans modifier le format du National, et des conséquences en cascade sur les autres divisions amateurs. […] Les décisions évoquées dépassent le cadre de la gestion déléguée du football professionnel à la LFP par la FFF (…) »

42 matchs à organiser, trop difficile selon la FFF

« Cette délibération (la L2 à 22) nuit gravement au bon déroulement de la L2 pour la saison prochaine en rendant extrêmement difficile l’organisation d’un calendrier devant compter 42 journées, alors même qu’il est par ailleurs déjà acquis, d’une part, que le premier match de L2 se jouera au plus tôt le 22 août, au lieu du 25 juillet 2020, soit à la date initialement prévue pour la 5e journée de ce Championnat ; d’autre part, que les Championnats doivent tous se terminer au plus tard fin mai 2021, barrages compris, du fait du report de l’Euro en 2021. »

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport