Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 20 mai 2020 Dorian Waymel 0 commentaire

Bertrand Desplat (Guingamp) : « Neuf clubs de L1 font un chantage à la création d’une société commerciale… »

La journée de ce mercredi 20 mai devrait s’annoncer décisive pour la fin de la saison 2019-2020 (quid des barrages et du format de la Ligue 2 l’an prochain ?), mais également pour l’aspect économique des clubs. A l’ordre du jour de l’Assemblée général de la LFP (15h) : le déplafonnement des droits TV pour la deuxième division. Actuellement, le maximum que peut toucher la L2 grimpe à 110 millions d’euros sur les 1,231 milliard du contrat de la période 2020-2024 négocié par la LFP.

Ainsi, les clubs de Ligue 2 voudrait voir cette répartition s’élever à 162 millions par an, avec 7,5 millions d’euros accordés aux clubs relégués en N1 pour les soutenir, et 7,5 autres millions à destination du championnat N1 dans son intégralité. Une mesure qui doit obtenir l’unanimité des 40 clubs professionnels pour passer. Or, neuf clubs de L1 ont mis leur veto ce mardi lors de la réunion des collèges de L1 et de L2. De quoi mettre en colère les présidents de L2, qui menacent désormais de boycotter l’AG de ce mercredi !

Bertrand Desplat et la menace du boycott de la L2

« On constate que la réunion du collège de L1 n’a pas permis le consensus qui se dessinait. On espère que, dans les jours qui viennent, le bon sens puisse l’emporter. Neuf clubs de L1 font un chantage à la création d’une société commerciale, une idée qui refait surface… On réfléchit à un report de l’assemblée générale », confie le président de Guingamp, Bertrand Desplat, dans L’Equipe du jour. Son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas a, de son côté, précisé les modalités de ce refus des “grands clubs” de L1. « Nous sommes OK pour envisager un déplafonnement, mais il faut d’abord que l’on se soit mis d’accord sur un modèle de gouvernance qui soit inscrit dans le marbre ». Bref, ce 20 mai pourrait donc acter une nouvelle scission entre L1 et L2, plutôt que les réunir dans cette période de grave crise, où la solidarité ne semble pas être le maître-mot de certains clubs de l’élite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport