Paris FC – Pierre Ferracci : « Le football va devoir traverser une crise terrible »

Championnat
Ferracci Paris FC

La crise sanitaire liée au Covid-19 engendre une crise économique sans précédent. Tous les secteurs sont touchés, y compris le football. L’absence de match durant plusieurs mois fragilise les comptes des clubs. Le futur s’annonce bien moins radieux comme l’explique le président du Paris FC Pierre Ferracci.

A lire aussi >> Ligue 2 – Trois budgets montés par Chambly : les explications

« En reprenant le 11 mai, comme c’était prévu, nous avions déjà un protocole médical qui nous disait que les risques de blessure musculaire pour les joueurs seraient multiplier par 6. Vous êtes chef d’entreprise, on vous met ça sous le nez, allez-vous reprendre ? On verra ce que feront les Italiens et les Espagnols. On peut considérer que le football est dans une société où, en Allemagne, 60% de la population est contre. Je pense que les Italiens et les Espagnols auront du mal à reprendre. Si vous reprenez en caramélisant le mois de juillet et une partie d’août, vous allez tuer la saison suivante.

Les enjeux économiques pèsent lourds. Le pire pour le football est à venir : le modèle économique des années suivantes. La crise de trésorerie pour passer l’absence de financement de Canal+ et de beIN Sports est surmontée. Le modèle économique avec la baisse du trading, la baisse des sponsors…tout va être remis en cause. Comme le football européen, le football français va devoir traverser une crise terrible. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications