Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Stat - 26 avril 2020 Laurent Mazure 0 commentaire

Stat – En moyenne, l’historique de la Ligue 2 plaide pour un gel des positions

La saison 2019-2020 de Ligue 2 reprendra-t-elle ? Si oui, le sprint final sera lancé le 16 juin prochain. Les 7 premiers au classement (Lorient, Lens, Ajaccio, Troyes, Clermont, Le Havre, Valenciennes) se livreront une bataille acharnée. Elle ne sera pas moins belle en bas, entre Rodez, Niort, Paris, Le Mans et Orléans.

A lire aussi >> Ligue 1/Ligue 2 – Un scénario en cas d’arrêt de championnat voté mi-mai

Cependant, un scénario en cas d’arrêt du championnat sera voté mi-mai par l’assemblée générale de la LFP. Elle tentera de trouver la moins mauvaise solution, bien qu’aucune ne pourra satisfaire l’ensemble des acteurs. Un gel des positions avec des montées et des descentes n’est qu’un scénario parmi d’autres. Cependant, il tiendrait la route si l’on s’en réfère à l’historique de la Ligue 2 depuis son passage à 20 clubs en 1998.

Un quatuor de tête inchangé

En effet, en se basant sur une moyenne de points pris par les 7 premiers de L2 à la 28e journée sur les 10 dernières levées, le constat est sans appel : le quatuor de tête ne change pas ! Mieux, les écarts sont plus ou moins conservés. Ainsi, en 21 exercices disputés, le leader de Ligue 2 après trois quarts de saison empoche 17,48 points en moyenne. C’est un de plus que son dauphin (16,43 points). Lorient et Lens finiraient donc en tête avec 71,48 et 69,43 points. L’histoire n’accorderait en moyenne que 16 points à Ajaccio, 3e, 15,1 points à Troyes et 13,95 à ClermontLe Havre, malgré ses 15,90, serait trop court pour intégrer le top 5. Idem pour Valenciennes et ses 13,52.

Quelques exceptions

Une moyenne signifie des écarts plus ou moins grand à l’intérieur de celle-ci. Ainsi, en 2005-2006, le leader n’avait pris que 8 unités en 10 levées. Le Reims d’il y a deux ans avait, lui, fini en trombe avec 25 points/30. En 2010-2011, Le Havre, 2e à l’aube de la dernière ligne droite, s’était écroulé et avait fini 9e (5 points pris). Et comment ne pas se souvenir de Troyes l’an dernier. 6es avant la 29e levée, les Aubois avaient emmagasinés 26 unités en 10 matchs, finissant 3e sur le fil.

La logique respectée en bas

Excepté le 17e qui prend un points et demi de plus que le 16e sur les 10 dernières journées, cette méthode se basant sur l’histoire du championnat de L2 n’occasionne aucun bouleversement dans le bas du classement. Niort, 18e et barragiste, aurait 13 unités de plus, contre 11,19 au Mans et 9,67 à Orléans. De plus, sur les 5 dernières saisons, le 18e n’a jamais pris moins que son poursuivant direct.

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport