Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Paris - 21 février 2020 Redaction 0 commentaire

Paris sportifs : peut-on appliquer la théorie des jeux à la Ligue 2 ?

La Ligue 2 se caractérise par sa grande imprévisibilité, les paris sportifs de ce championnat ont donc une complexité ajoutée. Mais cela peut être un avantage : les parieurs font parfois de beaux coups, en dénichant la surprise de la saison. Il est donc important de se baser sur les bons systèmes de pronostics. La théorie des jeux essaie de trouver des tendances mathématiques dans des jeux en apparence aléatoires, comme le football. Peut-elle alors nous éclairer sur Ligue 2 ?

La théorie des jeux appliquée à la Ligue 2

La théorie des jeux est l’étude mathématique des stratégies appliquées par les joueurs, afin de dégager des tendances et donc de prévoir certains résultats. Dans le foot, la théorie des jeux s’applique particulièrement bien aux pénaltys. Le joueur qui tire le pénalty est en effet confronté à un choix binaire : gauche ou droite. En face de lui, le gardien peut également choisir de plonger à d’un côté ou de l’autre. La théorie des jeux montre que pour le joueur comme pour le gardien, il est plus efficace de choisir un côté de manière aléatoire, afin de ne donner aucune indication exploitable.

Les effets de cette théorie sont visibles dans la Ligue 1 : on peut maintenant voir des graphiques s’afficher sur l’écran, qui montrent où le joueur a tendance à frapper. Ces statistiques combinées aux tendances des gardiens donnent donc des indications sur le résultat du tir. D’où l’intérêt pour la Ligue 2 : comme on l’a vu, la compétition est particulièrement aléatoire, il est donc important de dégager des statistiques pour les joueurs. Un gardien pourra ainsi adapter sa stratégie et son plongeon en fonction du joueur qu’il a en face de lui.

Tout cela a été vérifié par des économistes, qui ont étudié les matchs de Ligue 1 en France et en Italie. Ils montrent qu’un gardien concèdera le but dans environ 75% des cas, quel que soit le côté vers lequel il choisit de plonger. Quant à l’attaquant, il choisira très souvent de varier ses tirs afin que son adversaire ne puisse pas exploiter les tendances. Cela montre donc que les joueurs ont conscience de cette théorie des jeux.

La théorie des jeux au service des parieurs

Ces données mathématiques ne se limitent pas au football. De nombreux livres détaillent des stratégies permettant de prédire – partiellement – le dénouement d’un jeu de probabilité quel qu’il soit. C’est le cas par exemple pour l’une des six versions du blackjack proposé par un casino en ligne comme 777.ch, car ce jeu de cartes offre aux joueurs des systèmes et stratégies complexes basés sur la probabilité. Dans son livre Calculated Bets, Steve Skiena parle notamment de ces modèles. Il montre que dès qu’il y a une probabilité, la théorie des jeux peut être appliquée, aussi bien pour la roulette ou le blackjack que pour les actions en Bourse ! Grâce à cela, le mathématicien a pu prédire avec 65% de justesse les matchs du football américain.

Pour le football « classique », la théorie reste cependant destinée aux parieurs qui souhaitent vraiment étudier les moindres données. Statistiquement, le gardien arrête peu de pénaltys. Prédire la direction dans laquelle il va plonger n’offre donc qu’un avantage marginal. Mais cela pourrait cependant bouger à l’avenir. Une étude récente de la théorie des jeux par Giancarlo Moschini montre que le gardien devrait toujours se cantonner au poteau le plus proche de lui afin d’avoir les meilleures chances. La théorie des jeux peut donc avoir un intérêt pour les parieurs… À condition de creuser suffisamment le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel