Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

FC Sochaux Montbéliard - 10 décembre 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Sochaux – Etat du groupe, arbitrage, mercato… Omar Daf fait le point

Sochaux a pu se ressourcer ce week-end, puisque les Doubistes ne participaient pas au 8e tour de la Coupe de France. Un peu de repos qui ne fait pas de mal à un effectif en difficulté physique ces dernières semaines. Peut-être la conséquence d’une énorme débauche d’énergie demandée sur chaque match par le coach Omar Daf. Celui-ci explique sa méthode chez nos confrères de France Bleu Belfort Montbéliard.

A lire aussi >> Officiel : Younès Kaabouni prolonge avec Sochaux !

« Depuis le match de Lens, on se retrouve 2 fois à jouer à 10. Il faut prendre en compte un effectif qui n’est pas étoffé. Cela joue énormément. Ajoutons à cela des conditions de travail très compliquées pour mes joueurs. On essaye de faire bonne figure. Pour notre manière de jouer, je m’inspire toujours de ce qu’il se fait au très haut niveau. Liverpool fait encore plus de kilomètres et de courses à haute intensité. Si on veut exister à très haut niveau, on doit être capable de répéter ce genre d’effort. Ce que les joueurs font de bien jusqu’à présent. »

L’arbitrage et le mercato hivernal

Le coach sochalien est également revenu sur des décisions arbitrales discutables ces dernières semaines. Ou l’absence de décision sur le dernier match à Châteauroux, qui aurait dû valoir une expulsion castelroussine.

« Je n’ai pas pour habitude de trouver des excuses après les matchs. A Lens, on se retrouve à 10 sur une décision de l’arbitre que l’on accepte. Pareil contre Troyes. Mais quand on arrive à Châteauroux et qu’il y a un tacle non maîtrisé sur un joueur, la sanction doit être la même. Sochaux n’est pas respecté à ce niveau-là. Je suis allé voir Madame Frappart à la fin du match, en lui disant que je respectais ses décisions, mais je lui demandais de se mettre à notre place. Il faut cela change. »

Enfin, à quelques semaines de l’ouverture du marché des transferts, Omar Daf évoque le besoin d’un ou plusieurs renforts dans le domaine offensif : « On le sait, il faut renforcer le secteur offensif pour être encore plus performant. On doit renforcer 2-3 postes. On y travaille. C’est compliqué financièrement, donc nous allons essayer de faire fonctionner les réseaux pour attirer un ou deux joueurs cet hiver. Mais cela sera très compliqué. »

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport