Senseball, le ballon de football d’entraînement révolutionnaire !

Actualités

Le ballon de football d’entraînement Senseball permet à un jeune athlète de toucher le ballon environ 500 000 fois par an, alors qu’un joueur professionnel de Ligue 2 qui s’entraîne de façon « traditionnelle » ne le touche qu’environ 50 000 fois ! Quelle est donc la recette de ce nouveau ballon de football d’entraînement ?

Un peu d’histoire

Entre 2000 et 2011, Michel Bruyninckx a développé en collaboration avec l’Université de Louvain, une méthode d’entraînement basée sur le fonctionnement du cerveau baptisée « CogiTraining », associée à un outil-clé, le ballon « SenseBall ». Il a entraîné un échantillon formé de 200 jeunes joueurs (140 garçons et 60 filles). Initialement, ces enfants n’avaient pas de qualités exceptionnelles, ni techniquement ni athlétiquement parlant.

Pourtant, 6 de ces 140 garçons jouent maintenant dans l’équipe nationale belge masculine et 50% des joueuses qui forment le noyau de l’équipe nationale belge féminine de football proviennent de cette formation sport études !

Des adeptes dans le monde entier, du footballeur amateur aux clubs professionnels

« Je suis convaincu d’avoir maîtrisé le jeu avec les deux pieds grâce à ces exercices », explique Dries Mertens, ailier de l’équipe nationale belge de football et du SSC Napoli en Italie. Comme Wesley Sneijder, Moussa Dembélé, Steven Defour ou Axel Witsel, ambassadeur de Senseball en Chine, de nombreux joueurs valident cette méthode CogiTraining, qui se base sur le fonctionnement du cerveau, avec SenseBall comme outil-clé.

SenseBall est conçu sur le principe d’activité bilatérale : lors d’une séance d’entraînement, un joueur utilise son pied gauche autant de fois que son pied droit ! Ceci permet non seulement d’améliorer les performances footballistiques mais aussi de mieux jouer des deux pieds.

L’ex club de Ligue 2 du FC Metz a même adopté cette méthode pour son équipe des moins de 15 ans. Entraînés régulièrement en suivant ce programme, ils ont gagné le championnat de France. « J’associe vraiment CogiTraining et SenseBall à la réussite et à la progression de nos joueurs », confirme Bertrand Antoine, responsable préformation des U15 du FC Metz. En pratique, une des utilisations du SenseBall par les jeunes joueurs du club lorrain :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications