Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Anciens de L2 - 05 septembre 2019 Laurent Mazure 2 commentaires

Edouard Butin, libre de tout contrat, assure pouvoir « aider n’importe quelle équipe de Ligue 2 »

Il n’y a aucune prétention ni dans la voix, ni dans les intentions d’Edouard Butin. Simplement la parole sincère. La certitude qu’au « fond de [moi], je suis capable d’apporter dans n’importe quel club de Ligue 2. » Il faut dire que l’attaquant de 31 ans est dans la forme de sa vie, après avoir vécu deux très belles années au Stade Brestois.

© Olivier Stephan Photographe

A lire aussi >> Entretien ML2 – Edouard Butin : « Ces deux années à Brest m’ont ouvert l’appétit »

Deux ans durant lesquelles l’ex-Valenciennois a joué malgré son statut de doublure de Gaëtan Charbonnier. Alors, si « les statistiques ne sont pas forcément exceptionnelles (9 buts en 63 matchs, Ndlr) », Butin n’a été titularisé que 5 fois la saison dernière (pour 27 apparitions au total et 24 titularisations en 2 ans). De quoi disposer d’un ratio buts inscrits/minutes disputées aussi bon voire meilleur que celui de sa période sochalienne. Mieux, dans le Finistère, Edouard Butin a retrouvé un certain plaisir, comme il nous le confiait au début de l’été. Du plaisir et un physique sans faille. « J’ai prouvé que je ne me blessais plus. Je sais que les deux ans à Brest m’ont permis de montrer que j’avais encore de la qualité. Que j’avais retrouvé un bon physique. » Un physique qui ne le lâche pas, et qui le surprend encore…

A la reprise de la Ligue 2, Edouard Butin commençait à trouver le temps long

« Je continue à m’entretenir, avec l’objectif d’être vraiment prêt quand on fera appel à moi. Je me montre très sérieux tous les jours, doublant souvent mes séances au quotidien. Mon expérience me permet de savoir quoi faire, quoi travailler », nous explique-t-il. Une façon, aussi, de garder un moral intact malgré l’absence d’un challenge. « Quand le championnat de Ligue 2 a repris, j’ai commencé à trouver le temps long. Cela m’embête un peu, mais cela ne me démoralise pas », assure celui qui s’attendait « à ne pas être pris de suite. Je m’étais fait une raison, comme cela s’était passé après Sochaux et Valenciennes. » Les vacances, malheureusement, se prolongent un peu trop…

Auxerre ? « Cela n’a pas pu se faire »

Il revient sur un été calme. Moins qu’aujourd’hui. Il a reçu quelques coups de fil. Comme celui de Jean-Marc Furlan. « Quand il vous appelle, cela vous redonne confiance. Cela montre que l’on a des qualités. On s’est eu au téléphone, mais cela n’a pas pu se faire. » Pour ses autres pistes ? Les clubs ont pris des profils différents. « C’est la vie. Je ne me suis jamais considéré comme le meilleur monde. Je n’ai aucune colère en moi contre personne. » Il avoue sans détour que la fin du mercato a peu à peu fait disparaître ses possibilités.

Ouvert à l’étranger

Edouard Butin ne lâche pas pour autant. Il reste totalement « disponible », même ouvert à « une expérience à l’étranger. J’ai toujours eu cette envie, depuis le début de ma carrière, de connaître un autre pays. » La trentaine passée, le moment est peut-être opportun. À moins que des entités de Ligue 2 en panne d’efficacité offensive, en proie aux doutes ou en manque d’attaquants ne se décident à le joindre. Promis, son téléphone est ouvert !

Laurent Mazure

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
LiveFoot.fr
Imagesport
Call4Sport
TooGoal
Ligue de Football Professionnel