Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 25 juin 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

DNCG – Une Ligue 2 toujours incomplète à un mois du coup d’envoi !

Et de 3. Après Sochaux et Nancy, l’AC Ajaccio a été relégué ce mardi par la DNCG. Une relégation administrative en National 1 dans les textes, mais pas encore dans la forme. Car les solutions de recours existent, comme nous l’expliquons ici. Car à l’instar des Doubistes et Lorrains, les Corses ont fait appel de la décision. La commission d’appel de la DNCG étudiera le cas début juillet.

A lire aussi >> Ligue 2 – L’AC Ajaccio relégué en National 1 par la DNCG

En attendant, tout n’est qu’hypothèse. Rappelons qu’il y a deux ans, le Paris FC n’avait été officiellement promu (à la place de Bastia) en Ligue 2 que dans la semaine précédent la première journée de championnat. Soit vers le 20 juillet. A un mois du début de l’exercice 2019-2020, le délai paraît à la fois court et long pour les clubs qui pourraient éventuellement être repêchés.

Le GFCA, Béziers, le Red Star… dans l’ordre

Qui ? Dans un premier temps, cela serait le GFC Ajaccio, grand perdant des barrages face au Mans. Puis viendrait ensuite Béziers et, si le 3/3 est confirmé, le Red Star. Sauf que leur repêchage ne sera pas officialisé avant… un nouveau passage par la DNCG. Leur budget présenté ne sera pas le même en N1 ou en L2. Les exigences non plus. A ce titre, le casse-tête serait important pour l’Etoile Rouge, qui se retrouverait sans stade (Bauer n’est pas homologué), et sans possibilité de retourner à Pierre-Brisson, où évoluera Chambly. Le Stade Lavallois, 4e de N1, peut-il y croire ?

Voir Sochaux, Nancy et l’AC Ajaccio relégués en même temps paraît impensable. D’ailleurs, le FCSM, par l’intermédiaire de la vente de Lucien Agoumé, devrait remplir les exigences de l’instance de la Ligue, et donc sauver sa peau. A Nancy, si le président Rousselot signe bien un chèque de plusieurs millions d’euros pour combler le déficit du club, alors l’ASNL aura bien sa place en L2. Reste l’AC Ajaccio, dont le flou persiste malgré les garanties présentées par les dirigeants selon leurs termes. L’ACA est malheureusement un habitué du suspense et avait, par le passé, déjà été plusieurs fois averti par le gendarme financier du foot français… De quoi faire cette fois le bonheur du voisin gazier ?

A lire aussi >> Jean-Michel Roussier : « La DNCG a évolué et est capable de prendre des décisions radicales »
A lire aussi >> Pour sauver Nancy, la solution se nommerait Jacques Rousselot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon