Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

RC Lens - 19 juin 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Ligue 2 – Une première place déjà promise au RC Lens ?

Cette fois, Joseph Oughourlian ne rigole plus. Trois ans après son arrivée à la tête du RC Lens, le président et actionnaire majoritaire artésien a décidé de mettre les moyens de ses ambitions. Et tant pis si certains salaires flambent, voire dépassent ce que des entités de L1 peuvent proposer. Le board lensois a décidé de frapper un grand coup dans l’optique de la prochaine saison de Ligue 2. Un exercice qui doit être celui de la consécration.

Retrouvez toute l’actualité du mercato du RC Lens

« On va sortir de là plus fort. » Dans les couloirs Gaston-Gérard, dimanche 2 juin, Oughourlian n’est pas abattu. La défaite du Racing en barrage Ligue1-Ligue 2 ne remet rien en question. Surtout pas son projet. Lui a déjà de la suite dans les idées. La belle 5e place décrochée lors de la saison régulière ainsi que la solidarité affichée en play-offs comme en barrage sont les bases du RCL de demain. Une étape supplémentaire vers un Racing entièrement armé pour répondre aux attentes de tout un peuple.

Robail en tête de gondole

Un public lassé de 5 années consécutives en Ligue 2. De 8 sur les 11 dernières saisons. Alors, les dirigeants ont exposé un projet ambitieux. Ont aussi su faire pencher la balance grâce à leur force financière. De quoi faire rentrer au bercail un Gaëtan Robail promis à la Ligue 1. L’attaquant du PSG est la tête de gondole de ce mercato déjà bien entamé en Artois. Comme Guillaume Gillet était celle du précédent.

A ses côtés, Tony Mauricio, l’un des meilleurs valenciennois en 2018-2019, Florian Sotoca, le meilleur buteur grenoblois, Manuel Perez, le solide milieu clermontois, Yannick Cahuzac, l’expérimenté toulousain, Clément Michelin, la promesse au poste de latéral droit. N’en jetez plus ? Si, Steven Fortes et Guillaume Gillet vont prolonger et quasiment parfaire un recrutement précis, ciblé, minutieux. Un recrutement idéal. Il ne manque dès lors qu’un latéral gauche et, soyons gourmands, qu’un offensif pour compléter l’effectif de Philippe Montanier. Un effectif déjà prêt à remonter.

Les noms ne font pas tout

Cependant, la Ligue 2 serait trop simple s’il suffisait d’empiler les noms. Auxerre, dans un passé récent pensait avoir fait le plus dur en recrutant des Féret et Dugimont par exemple. D’autres se sont cassé les dents dans une division où le secret réside, avant tout, dans une cohésion sans faille d’un groupe où l’atmosphère doit resplendir. Demandez aux Brestois, aux Nîmois, aux Rémois ces dernières saisons, voire aux Strasbourgeois…

Sur le papier, il ne fait aucun doute que le Racing abordera son exercice 2019-2020 dans la peau du grand favori. Il aimerait cette fois-ci le terminer dans les 2 premiers, synonyme de montée directe. Sans ce bourbier des barrages où Lens a déjà suffisamment donné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
EcoFoot
Imagesport
Winamax
Metro-Sports
TooGoal
Call4Sport
MonPetitGazon
Paris Sportifs Canada