Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les joueurs ayant mis un terme à leur carrière à l’issue de la saison 2018/2019

Anciens de L2

Le championnat étant officiellement terminé, certains joueurs en ont profité pour raccrocher les crampons après plusieurs années de service. Joueurs emblématiques pour la plupart, ils vont manquer à notre Ligue 2. Voici ces hommes qui ne refouleront pas le rectangle vert la saison prochaine.

Selim Bengriba (Grenoble), une bonne note pour terminer

Devenu professionnel à l’âge de 37 ans lors de la montée en Ligue 2 de Grenoble, Selim Bengriba n’avait jamais connu ce niveau dans sa carrière. Arrivé au GF38 en 2011, il a ainsi grimpé les échelons avec le club isérois jusqu’à contribuer au maintien et une très belle 9e place au classement cette année. Avec 10 apparitions, toutes en tant que titulaire dans la charnière centrale grenobloise, c’est ainsi que se conclut sa carrière au sein d’un club qui lui aura fait confiance jusqu’au bout. Sa reconversion est déjà tracée avec un poste d’entraîneur d’une équipe de jeunes de Grenoble dès la saison prochaine.

À lire aussi >> Ligue 2 – Le bilan des joueurs prêtés en 2018-2019

Aldo Angoula (Châteauroux), une fin de carrière tout en douceur

Véritable taulier au sein des équipes où il a évolué, Aldo Angoula est arrivé comme les carabiniers en Ligue 2, tout comme son confrère grenoblois. Le natif du Havre a signé son premier contrat professionnel à l’âge de 26 ans à Boulogne. Avant de vivre une folle épopée avec Évian-Thonon Gaillard, du National 1 à l’élite. Le tout en ayant été capitaine et joueur essentiel du jeu des Hauts-Savoyards. À Châteauroux, il a ainsi permis au club de retrouver la deuxième division mais surtout de se maintenir à deux reprises. Pour son dernier match en professionnel, Aldo Angoula a marqué avant de sortir sur blessure (2-2, contre Clermont). « C’était une soirée remplie d’émotions. Le dernier match, c’est une page qui se tourne. Je voulais essayer de capter le plus de choses et les garder en mémoire », confiait-il à la suite de cette rencontre.

Benjamin Nivet (Troyes), une légende du foot français qui aura marqué les esprits

Du haut de ses 42 bougies, l’expérimenté Benjamin Nivet ne rempilera pas pour une saison supplémentaire. Le joueur le plus âgé de cette Ligue 2 cette saison s’arrête à la suite d’une superbe saison, mais malheureusement conclue par une défaite lors du play-off 2 contre Lens (1-2). Avec notamment 13 saisons passées sous le maillot aubois, le milieu de terrain a disputé 655 matchs en professionnel, L1 et L2 confondues. Ancien joueur de Caen, Châteauroux ou encore Auxerre, où il a commencé en 1997, ce dernier risque de manquer à de nombreux supporters de l’ESTAC mais aussi aux passionnés de football. « C’est un grand monsieur que l’on ne peut pas oublier et qui a marqué les esprits chez nous, comme dans tous les clubs par lesquels il est passé »,déclarait Daniel Masoni, président de Troyes, en mai dernier.

À lire aussi >> Troyes – Quel effectif pour la saison prochaine en Ligue 2 ?

Julien Féret (Auxerre), un clap de fin bien mérité

Débarqué à l’AJ Auxerre pendant le mercato estival 2018 en provenance de Caen, Julien Féret a toujours été un pilier dans les équipes où il a évolué. Avec pas moins de 15 matchs disputés, au minimum, depuis dix ans, le milieu de terrain a cependant vécu une saison difficile en Bourgogne, proche de la relégation pendant plusieurs mois et ce, jusque dans les dernières journées de championnat. Passé par Reims, Nancy mais surtout Rennes, le natif de Saint-Brieuc aura disputé une finale de la Coupe de Ligue en 2013 avec le club breton.

A lire aussi >> Rendez-vous mi-juin pour le calendrier de Ligue 2 2019-2020

Ils ont aussi évolué en Ligue 2 dans le passé et ont mis un terme à leur carrière en cette fin de saison : Cédric Barbosa (ex-Metz, Évian) et Sigamary Diarra (ex-Tours, Laval, Valenciennes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications