Téléchargez notre application Ligue 2

Quentin Bernard : « C’est à Niort que j’ai compris que je voulais faire ce métier »

Stade Brestois 29

Ce vendredi 10 mai peut devenir historique pour le Stade Brestois en cas de montée en Ligue 1. Pour Quentin Bernard, ce serait la deuxième accession, après celle avec Dijon. Mais celle-ci sera peut-être encore plus forte car il pourrait la fêter face à son club formateur, les Chamois Niortais. Dans les colonnes de La Nouvelle République, le latéral gauche est revenu sur son passage dans les Deux-Sèvres pendant plus de dix ans (2004-2015).

A lire aussi >> Le Stade Brestois en Ligue 1 ce vendredi si…
A lire aussi >> Le Stade Brestois dit déjà kenavo à la Ligue 2
A lire aussi >> Quentin Bernard : « Je ne sais pas si je voudrais rester au club sans Jean-Marc Furlan »

« On sera contre une équipe qui n’a plus rien à jouer, alors non, il n’y aura pas de cadeau. On se retrouvera sûrement après, mais pendant quatre-vingt-dix minutes, c’est chacun pour soi. J’ai passé de superbes années à Niort. J’ai encore quelques copains là-bas, c’est ici que j’ai compris que je voulais faire ce métier. Notamment grâce à Malik Couturier. Il était chez les pros quand j’étais au centre de formation. Il m’a donné envie d’être footballeur. Si j’ai quelqu’un à retenir à Niort, c’est lui. Il a eu une grande importance pour moi, c’était l’idole du club de ma jeunesse. Le mieux, c’est qu’aujourd’hui, nous sommes devenus très bon amis. »

© Olivier Stephan Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications