Téléchargez notre application Ligue 2

Nicolas Usaï : « La 10e place est à portée de fusil »

Berrichonne Châteauroux

L’objectif du maintien en poche, Châteauroux peut tranquillement terminer sa saison. Avec malgré tout des objectifs secondaires à aller chercher. Comme une place dans le top 10 ou l’envie de prouver pour les joueurs ayant moins joué cette saison. C’est ce qu’attend l’entraîneur de la Berrichonne, Nicolas Usaï, avant le déplacement au Gazélec Ajaccio, ce vendredi (37e journée de Ligue 2).

A lire aussi >> Le groupe de Châteauroux qui défie le GFC Ajaccio

« Je préfère aller au Gazélec avec le maintien en poche plutôt que de jouer un match à la mort contre eux. On va jouer et j’ai insisté sur le fait que j’ai des choses à voir sur certains joueurs aussi. Il y a des joueurs si on fait un bilan, il est plus que positif par rapport à leurs performances. Mais il y en a d’autres qui posent des points d’interrogation, je ne vais pas dire les noms mais les joueurs sont assez intelligents pour le savoir.

Je vais parler par exemple de Yannick Mboné, Grégory Bourillon, Opa Sangante, Maxime Barthelmé… Ces 4 joueurs n’ont rien à me prouver sur les deux matchs. Ils ont fait la saison que j’attendais, ils ont fait les performances que j’attendais. Il y en a d’autres qui ont été bons par moment, mais n’ont pas été réguliers et je veux les voir car ça va peut-être nous apporter des réponses sur la future saison.

J’ai envoyé un message aux joueurs samedi pour les féliciter, et je leur ai dit que le football c’est comme le vélo si on arrête de pédaler on tombe. Donc l’idée c’est de finir le plus haut possible. La 10e place est à portée de fusil, donc on va tout faire pour finir le plus haut possible. »

Source et crédit photo : La Berrichonne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications