Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Stade Brestois 29 - 24 avril 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Jean-Marc Furlan : « Je suis tendu comme une arbalète »

Après la victoire 2-0 à Ajaccio ce mardi soir (34e journée de Ligue 2), le Stade Brestois se rapproche un peu plus de la Ligue 1. Une officialisation pourrait même intervenir lors de la prochaine journée. Jean-Marc Furlan ne veut, pour le moment, pas entendre parler de l’élite tant que cela n’est pas fait.

A lire aussi >> Arnaud Tanguy (SM Caen) : « On travaille évidemment les scénario Ligue 1 et Ligue 2 »

« On marque dans un timing important, juste avant la pause. A Clermont, on perd un point en prenant un but à la 44e minute. Là, c’était un but très important. Nous avons pu maîtriser la situation. Évidemment, je suis satisfait du comportement des joueurs, de l’effectif. Au regard des joueurs de grande qualité de l’ACA, j’étais inquiet. Nous avons su maîtriser la rencontre, même si l’ACA joue gros, à savoir son maintien. Nous avons augmenté la pression, avec le banc, sur la deuxième mi-temps. Je souhaitais pouvoir mettre des joueurs qui montent le niveau afin de mettre davantage en danger l’ACA. »

Faire tourner l’équipe

« On a toujours très peur. L’environnement veut voir constamment les titulaires. Néanmoins, cela a toujours été ma stratégie de faire tourner. A chaque fois qu’il y a 3 matchs dans la semaine, je veux concerner du monde. Dans le projet, sur un an, deux ans, on perd des points par-ci, par-là. Mais au bout du projet, ça paie car tout le monde joue le jeu. L’être humain est comme cela. Si on est attentif aux gens, ils vous le rendent. Avant le match, je me suis demandé si j’ai fait le bon choix. Je me rends compte que les joueurs jouent le jeu. Cela se passe bien. »

Bientôt la Ligue 1 ?

« Nous n’avons le droit de rien. C’est interdit de dire que tu es en Ligue 1 si, mathématiquement, tu n’y es pas. Donc à ma place, tu fermes ta g… Quand tu joues Lens, Béziers… Tout le monde peut gagner au football. Je suis tendu comme une arbalète. Il n’y a pas de si. Désormais, la question est de bien aborder le match de Lens, et les autres à venir. Après, il y a des signes très intéressants. Si je ne dis pas ça, c’est que je manque d’objectivité vis à vis de mon groupe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports