Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Championnat - 22 avril 2019 Clovis Canivenc 0 commentaire

Ligue 2 – Pas de réveil pour le Paris FC et Valenciennes qui se quittent dos à dos

La 34e journée de Ligue 2 s’ouvrait exceptionnellement ce lundi avec la rencontre entre le Paris FC et Valenciennes, au stade Charléty. Deux équipes à la recherche d’une victoire depuis trois matchs afin de se relancer dans la course aux play-offs pour l’un et d’assurer son maintien pour l’autre.

https://maligue2.fr/2018/08/08/maligue2-fr-se-dote-dune-progressive-web-app-et-de-push/

Le fait du match

37e minute : Cette saison, Romain Perraud s’est fait une spécialité : les frappes de loin. Le latéral prêté par l’OGC Nice a déjà inscrit quelques buts de l’extérieur de la surface, plus beaux les uns que les autres. Ce lundi soir, il aurait bien aimé en rajouter un nouveau à sa collection mais Damien Perquis s’est interposé sur sa tentative.

Le jeu

Encore traumatisé par la défaite irréelle face à Béziers (5-6)Valenciennes se présentait dans un système défensif pour se rassurer. Réginald Ray alignait une défense à cinq en phase défensive, notamment pour bloquer les montées de Romain Perraud, et avec deux milieux récupérateurs. Avec les seuls Gaëtan RobailTony Mauricio et Nathaël Julan pour animer l’attaque, le club du Hainaut misait clairement sur les contre-attaques pour trouver la faille.

La possession était donc largement en faveur du Paris FC lors de cette première période mais les occasions se faisaient très rares. A la demi-heure de jeu, la pression parisienne s’intensifiait sur le but de Damien Perquis. Le portier valenciennois était mis à contribution par Romain Perraud sur une frappe lointaine, comme il en a l’habitude (37e). La plus grosse occasion de ce premier acte.

Damien Perquis avait toujours les gants chauds à la reprise et claquait en corner une frappe de Fabien Ourega sous la barre. Dans la foulée, Romain Perraud faisait passer un nouveau frisson dans Charléty avec une frappe puissante (49e). Le PFC revenait décidément avec de meilleures intentions et le gardien de VA devait encore s’employer sur un centre dangereux de Souleymane Karamoko (51e).

Petit à petit, le VAFC sortait de sa coquille et commençait à se montrer dangereux. Suite à un ballon récupéré, Gaëtan Robail filait en contre mais sa frappe n’attrapait pas le cadre de Vincent Demarconnay (66e). La fin de match approchant, les deux équipes semblaient se contenter du match nul. Comme à l’aller en novembre. Le Parisien le plus dangereux de la rencontre, Romain Perraud s’offrait une dernière opportunité avec une frappe trop croisée qui filait en corner. Sur le corner justement, Damien Perquis brillait encore une fois avec une envolée sur une tête de Samuel Yohou (90e).

L’incidence au classement

Ce match nul ne fait évidemment pas les affaires du Paris FC dans la course aux play-offs. Certes le club de la capitale récupère la 4e place du classement (55 points), mais il devrait la perdre demain soir en fonction du résultat entre Lorient et Lens.

De son côté, le Valenciennes FC se rapproche du maintien avec ce point (12e, 39 points). Mais il manque encore quelques unités au club du Hainaut pour passer la barre fatidique des 40.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports